Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

Les soins de la peau et du pelage - La Sante DE MON chat
La Sante DE MON chat

Les soins de la peau et du pelage

Il est connu que les chats sont des animaux particulièrement propres ; ils consacrent d’ailleurs environ un tiers de leur temps de veille à leur toilette. Pour autant, il est fortement conseillé d’entretenir régulièrement le pelage des chats, qu’ils aient le poil long, court ou pas de poils du tout ! Brossage et toilettage de votre animal réclament douceur et patience, car le chat est un animal sensible. Mais si les bonnes habitudes sont prises dès le plus jeune âge, le rituel des soins du pelage sera aussi un beau moment de complicité et d’échanges !

Pourquoi entretenir le pelage de son chat ?

Même si la plupart des chats se débrouillent très bien tout seuls, il se peut qu’à certains moments de sa vie votre animal ait besoin d’aide pour entretenir certaines parties de son corps ; c’est le cas des vieux chats souffrant d’arthrose, des animaux malades ou accidentés, des chats obèses également. Dans ces cas-là, des nœuds risquent de se former, surtout chez les chats à poils longs ou mi-longs, la peau ne peut plus respirer correctement et des affections cutanées peuvent apparaître (irritations, macérations, voire infections bactériennes). Il ne faut toutefois pas non plus tomber dans l’excès inverse et utiliser trop fréquemment lotions et shampooings, ce qui risque de retirer le film gras protecteur de la peau. Un pelage bien entretenu sera le reflet d’une bonne santé générale.

Comment entretenir le pelage de son chat ?

Quelle que soit la longueur des poils de votre chat, l’essentiel de l’entretien de son pelage repose sur un brossage régulier. Si les poils sont courts, un brossage hebdomadaire est suffisant ; s’ils sont mi-longs, on peut passer à deux ou trois fois par semaines. Chez le Persan, le brossage sera quotidien. Pendant les mues saisonnières, il peut être intéressant d’augmenter un peu la fréquence des brossages, de façon à ce que votre chat n’ingurgite pas trop de poils lors de sa toilette (ce qui peut occasionner des troubles digestifs).

Sur des poils longs, un peigne en métal viendra compléter le travail de la brosse, tandis que chez les poils courts, un brosse douce et/ou un gant de caoutchouc ou une peau de chamois permettront d’éliminer les poils morts, de stimuler la circulation sanguine et les glandes sébacées situées à la base des poils et de lustrer le pelage tout en tonifiant la peau.

Il est indispensable d’éliminer les nœuds qui se forment par manque d’entretien chez les vieux chats (ils ne parviennent plus à lécher certaines parties de leur corps) ; en effet, ces nœuds empêchent la peau de respirer, et favorisent la formation de pellicules, l’installation de parasites ou les infections cutanées. La plupart du temps, il n’est pas possible d’en venir à bout avec la brosse ou le peigne ; il est préférable d’utiliser des petits ciseaux à bouts ronds et de couper à la base des nœuds (sans entailler la peau !)

Le bain du chat

Est-ce bien nécessaire? Il est connu que la plupart des chats détestent l’eau ; aussi pourquoi leur imposer un moment désagréable alors qu’ils effectuent une toilette soignée chaque jour. Toutefois, chez les chats nus (Sphynx, Donskoy)  qui sécrètent beaucoup de sébum, chez certains chats à poils longs ou chez ceux qui rentrent d’une longue escapade crottés et couverts de parasites, un bain peut s’avérer nécessaire.

Il va tout d’abord falloir que votre animal accepte le contact de l’eau ; pour certains, le gant mouillé est la seule chose que vous pourrez obtenir. Pour ceux qui consentent à aller dans la baignoire, commencez par mouiller poil et sous-poil avec de l’eau tiède, puis massez avec le shampooing adapté (spécial chat, que vous aura conseillé votre vétérinaire !) depuis le dos jusque la queue, sans oublier ventre et pattes. Puis rincez bien jusqu’à élimination du produit, enveloppez votre chat dans une serviette et massez le doucement pour le sécher. Un bon brossage viendra terminer le toilettage.

Remarque sur les shampooings secs : ils peuvent sembler utiles pour les chats réfractaires à la vision de la moindre goutte d’eau ; mais ils ne se rincent pas, et le chat risque d’en ingérer en se léchant ensuite. D’où l’importance de n’utiliser que des produits naturels..

L’influence de l’alimentation

Le pelage est non seulement le reflet de la bonne santé d’un chat, mais aussi d’une bonne alimentation : une qualité médiocre des apports alimentaires risque d’entraîner une chute excessive de poils, et le pelage sera terne.

Il existe des aliments spécialement élaborés pour les chats qui ont des problèmes de peau et de pelage, ainsi que des compléments alimentaires riches en acides gras essentiels, en vitamines A et B, en protéines.

N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire, qui saura vous conseiller dans le cas précis de votre chat.

Autres articles de la rubrique