Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

L’hygiène bucco-dentaire - La Sante DE MON chat
La Sante DE MON chat

L’hygiène bucco-dentaire

Mauvaise haleine, tartre, gingivites sont des affections désagréables à la fois pour le maître et pour le chat. Pour éviter d’en arriver au stade où les dents se déchaussent, où les gencives s’enflamment, et où votre animal répugne à manger, petits conseils pratiques pour une bonne hygiène bucco-dentaire.

Pourquoi faut-il entretenir les dents de votre chat ?

Tout comme les chiens, les chats fabriquent de la plaque dentaire et du tartre, qui se déposent sur l’émail des dents (plaques brunâtres), puis s’insinuent progressivement entre les dents et la gencive. Cela provoque un déchaussement graduel des dents, entraîne des gingivites, et donne au chat une haleine fort désagréable : il s’agit de la maladie parodontale. Un chat à qui il manque des dents ne peut plus chasser, a du mal à se nourrir correctement (douleur), sans compter les conséquences des abcès ou infections dentaires sur l’organisme. D’où l’importance de la prévention.

Comment entretenir la cavité buccale de mon chat ?

Le brossage quotidien des dents de votre chat est souvent un vœu pieux, surtout si votre animal n’y a pas été habitué dès son plus jeune âge. Mais si vous commencez suffisamment tôt, il vous sera peut-être possible d’utiliser une à deux fois par semaine une brosse à dents souple ou un doigtier en caoutchouc sur lequel vous aurez mis un peu de pâte dentifrice à détartrer spéciale chats (goût poulet ou malt par exemple). Le rinçage n’est pas indispensable.

Cependant, pour la plupart des chats, le brossage est inenvisageable. Il existe donc d’autres solutions appropriées pour maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire et retarder l’apparition de tartre : poudre à mélanger à la nourriture, lamelles ou rouleaux à mastiquer, comprimés à croquer, pulvérisateurs, solutions à ajouter à l’eau de boisson…N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire, qui vous orientera vers le produit qui convient le mieux à votre chat.

Le détartrage

Lorsque la quantité de tartre est trop importante, un détartrage au cabinet vétérinaire s’impose ; votre animal sera anesthésié complètement, pour qu’il ne sente rien et que le praticien puisse travailler correctement. On utilise un appareil à ultra-sons comparable à celui qui est employé en dentisterie humaine, ainsi que de petits grattoirs si nécessaire. En cas de besoin, les dents cariées ou déchaussées seront extraites. Après le détartrage, il est fréquent que votre animal doive prendre un antibiotique par voie orale, pour éviter toute infection, surtout si des dents ont été retirées

Conclusion

Une bonne hygiène bucco-dentaire permet de retarder l’apparition du tartre et des problèmes qui en découlent. A défaut de pouvoir brosser les dents de votre chat, il existe aujourd’hui de multiples solutions permettant de combattre l’apparition de la plaque dentaire. Quand le détartrage s’avère nécessaire, il est important de ne pas le différer, afin d’éviter les complications telles que le déchaussement des dents ou les gingivites douloureuses.

Autres articles de la rubrique