Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

La santé de mon chat lance une campagne nationale sur la stérilisation du chat - La Sante DE MON chat
La Sante DE MON chat

La santé de mon chat lance une campagne nationale sur la stérilisation du chat

Les vidéos des Facebook live sont maintenant disponibles !

FB-live-laetitia-barlerin-sterilisation

Retrouvez les deux interventions du Dr Laëtitia Barlerin : celle pour les propriétaires de chat et celle pour les ASV.

Avec 13,5 millions* de félins en France, le chat est l’animal de compagnie préféré des français. Par manque d’information ou victimes d’idées reçues, de trop nombreux propriétaires hésitent souvent à faire stériliser leur jeune animal.

Septembre 2018, mois de la stérilisation

Parce que la stérilisation est l’une des meilleures options pour préserver la santé du chat et multiplier par deux son espérance de vie, la santé de mon chat lance tout le mois de septembre 2018 une grande campagne de sensibilisation autour de la stérilisation.

Le 18 septembre sera la journée nationale de la stérilisation et permettra une mobilisation collective pour sensibiliser et informer les propriétaires sur les avantages de la stérilisation et les inciter à se renseigner auprès de leur vétérinaire.

Retrouvez notre ambassadrice le Dr Laetitia Barlerin

Docteur vétérinaire, chroniqueuse dans La Quotidienne sur France 5 et 4 pattes pour une famille sur Gulli, et expert vétérinaire dans la série documentaire « La vie secrète des chats » sur TF1.

Laetitia Barlerin apportera toute son expertise au cours d’un Facebook live à 21h00 pour répondre aux questions des propriétaires sur la stérilisation

> N’attendez plus et inscrivez-vous sur la page facebook La santé de mon chien et de mon chat pour participer à cette conférence en cliquant ici !!

La stérilisation : une source inépuisable d’idées reçues

La stérilisation est souvent l’objet de vives polémiques entre les propriétaires. Quant aux idées reçues elles vont bon train voici trois d’entre elles avec les réponses expliquées.

  • La stérilisation change son caractère : FAUX ! Elle va seulement stopper les traits de caractère liés à sa libido et à l’imprégnation de ses hormones : miaulements insupportables, frottements intempestifs, marquages urinaires, fugues, bagarres. Ainsi, le facétieux demandera toujours autant de câlins, et le caractériel restera toujours une tête de cochon.
  • La stérilisation rend toujours obèse : FAUX ! La stérilisation entraine une modification du métabolisme du chat elle n’est pas responsable de son embonpoint. Une fois stérilisé l’animal devient moins actif et brûle moins de calories. Seule une alimentation spécifique, adaptée et proportionnelle à son activité physique lui permettra de garder la ligne.
  • La stérilisation se fait après une première portée : FAUX ! La stérilisation peut se faire après une ou plusieurs portées. Néanmoins, les grossesses fatiguent l’organisme de la chatte et peuvent dans le temps, nuire à sa santé.

Chat stérilisé : le bon choix pour sa santé

Les avantages de stériliser un chat ou une chatte sont multiples :

  • Limitation des risques de blessures et d’accidents de la voie publique
  • Limitation des risques d’infections virales : Leucose Féline (FeLV) et Sida du chat (FIV)
  • Diminutions les troubles comportementaux
  • Prévention des risques de maladies graves : cancers, tumeurs mammaires (malignes dans 90% des cas)
  • Enfin, un chat ou une chatte stérilisée vit deux fois plus longtemps auprès de son maître.
Un chat non stérilisé peut engendre de très nombreux descendants en peu de temps.

La meilleure solution pour réguler la population féline

La prolifération des chats est une problématique à laquelle doivent faire face de nombreuses communes. La stérilisation est la meilleure solution pour :

  • réguler la population féline
  • éviter les naissances non désirées et les chatons abandonnés
  • désengorger les refuges
  • réduire le nombre d’animaux errants

A savoir : en 4 ans, un couple de chats pourrait produire jusqu’à… 20 000 descendants !

Cette campagne va également être l’occasion de rappeler la nécessité pour chaque propriétaire de consulter au moins une fois par an un vétérinaire, seul professionnel habilité à prendre soin et à prodiguer les meilleurs conseils au chat tout au long de sa vie.

*FACCO-KANTAR TNS 2016

Autres articles de la rubrique