Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

La castration du chat mâle - La Sante DE MON chat
La Sante DE MON chat

La castration du chat mâle

Reproduction : faut-il faire systématiquement castrer un chat mâle ?

En France, la stérilisation des animaux de compagnie ne va pas toujours de soi, on hésite, on ne sait pas très bien…

Alors que faire ? Pour se faire une opinion sur le sujet, voyons quel est le comportement du chat mâle adulte.

Imbibé d’hormones

Le chat est pubère (c’est-à-dire que ses testicules deviennent fonctionnels, et qu’il peut se reproduire) vers l’âge de 6/7 mois. Les testicules produisent une hormone, la testostérone, responsable en grande partie du comportement du mâle entier.

  • « Ici, c’est chez moi ! » : le chat, animal territorial, va marquer son domaine réservé de plusieurs façons : par le marquage urinaire, et par des griffades (sur les murs, meubles de la maison, arbres du jardin). C’est le marquage urinaire qui est gênant, parce que l’urine du mâle entier a une odeur très forte et difficile à faire disparaître. Le chat va émettre des petits jets d’urine à environ 10/15 cm de hauteur aux endroits stratégiques (portes, lieux de passage, dans la maison ou le jardin) pour signifier qu’il est bien le maître des lieux.
  • « Je  vis ma vie ! »: un mâle non castré sera aussi plus indépendant : il rentrera chez vous pour manger et dormir, et repartira vite chasser, rencontrer des femelles en chaleur ou se bagarrer avec d’autres mâles pour un territoire ou une chatte. Résultat : des plaies, des bosses, des abcès, parfois des accidents (le chat peut parcourir un grand territoire en période de reproduction). Bref, rien du joli chat au pelage brillant et soyeux ! Sans compter les vocalises bruyantes pendant les amours…

L’espérance de vie du chat entier est plus courte que celle du chat castré, pour les raisons citées ci-dessus, mais aussi parce que lors des bagarres, l’animal peut contracter le virus de la leucose féline (FeLV) ou du sida du chat (FIV) à l’occasion de morsures ou de griffures.

Il y a donc tout intérêt à faire stériliser votre chat avant sa puberté, afin qu’il ne prenne pas de mauvaises habitudes difficiles à perdre (comme uriner partout dans la maison).

Neutralisé

La castration est une intervention chirurgicale de convenance réalisée très couramment, et pour laquelle les risques sont très réduits. Le réveil est rapide, et le chat retourne très vite à ses occupations. Cependant :

  • Attention au risque d’obésité : la stérilisation entraîne une diminution des dépenses énergétiques ; il faut donc diminuer la quantité de nourriture, ou lui donner une alimentation allégée pour éviter la prise de poids. Si votre chat sort (à la campagne), le risque est moins grand, puisqu’il aura une activité physique.
  • Le risque de calculs urinaires: ce risque existe, mais peut être contré par une alimentation plus riche en eau (pâtée plutôt que croquettes) ou équilibrée en minéraux (aliments spécifiques), ce qui évitera la formation de calculs dans les voies urinaires.

Certains invoquent un retard ou un arrêt de la croissance, mais des études montrent qu’il n’en est rien.

En conclusion, quand on prend en compte les avantages et les inconvénients, il n’y a pas à hésiter : on fait stériliser son chat !

Autres articles de la rubrique