Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

Comment transporter mon chat ? - La Sante DE MON chat
La Sante DE MON chat

Comment transporter mon chat ?

Rares sont les chats qui apprécient les longs voyages. Aussi, s’il ne vous est pas possible de le laisser dans son environnement familier, avec quelqu’un venant lui distribuer eau et nourriture régulièrement, il faudra envisager la solution de transport la moins anxiogène et désagréable pour lui. Quelques astuces pour voyager en toute sécurité avec son chat, en lui évitant un trop-plein de stress…

Quelle « cage » de transport ?

Il est absolument déconseillé de transporter un chat dans ses bras, ou de le laisser en liberté dans un véhicule, même si votre animal est le plus placide et le plus calme des chats ! Un événement inattendu, un freinage brutal, un bruit inhabituel peuvent le transformer en projectile, ou en boule de poils incontrôlable et donc dangereuse. Une « cage » de transport est incontournable. Il en existe de différentes sortes : sacs, paniers, caisse…

  • Les sacs, légers et peu encombrants, sont intéressants pour de courts voyages, mais peu recommandés pour de longs trajets, parce qu’inconfortables pour l’animal.
  • Les paniers sont plus « rustiques » et esthétiques, mais parfois difficiles à nettoyer et désinfecter si l’animal est malade. De plus, si ce dernier se transforme en furie à cause du stress, il pourrait bien avoir raison des fermetures en osier, souvent plus fragiles…
  • L’idéal reste donc la caisse en plastique, avec une porte grillagée permettant une bonne aération, démontable et facilement nettoyable. Il faut la choisir assez grande pour que le chat puisse s’y sentir à l’aise et s’y retourner. On pourra l’agrémenter d’un coussin pour augmenter le confort.
  • Si vous devez prendre l’avion, il vous faudra investir dans une cage homologuée (voir sur le site de la compagnie aérienne), et le chat devra obligatoirement voyager en soute s’il pèse plus de 4 kg.

Comment lui faire « aimer » la cage ?

Peu de chats entrent avec plaisir dans un espace confiné comme une cage de transport. Aussi est-il bien de l’y habituer quelque temps avant le déplacement, en laissant la caisse à proximité d’un endroit qu’il aime bien, en maintenant la porte ouverte, et en y plaçant un jouet fétiche ou son coussin : avec un peu de chance, il ira parfois y dormir, et la considérera comme un refuge !
Il existe également des sprays anti-stress qu’il est possible de pulvériser aux quatre coins de la caisse, pour apaiser le chat avant un long voyage : demandez conseil à votre vétérinaire !

Avant de partir

Ne vous y prenez pas à la dernière minute pour vérifier que la porte ferme bien et que la poignée n’est pas cassée. Si vous empruntez des transports en commun (avion, train, bateau), pensez à apposer une étiquette sur la cage avec vos coordonnées.
Dans le fond de la cage, installez une serviette éponge qui permettra d’absorber l’urine ou les selles si le chat s’oublie. Enfin, en voiture, protégez la cage des rayons du soleil, et s’il n’y a pas de climatisation, couvrez-la d’une serviette humide.

Pendant le trajet

Contrairement aux chiens, les chats n’ont pas besoin de se dégourdir les pattes. Au contraire, les extraire de leur cocon et les immerger dans l’atmosphère bruyante et agitée d’une aire d’autoroute risquerait de les perturber durablement. En revanche, vous pouvez leur donner un peu de nourriture et surtout de la boisson. Si vous quittez le véhicule et qu’il fait très chaud, sortez la cage et placez la dans un endroit ombragé pendant votre pause, afin d’éviter le coup de chaleur.
Si votre chat souffre du mal des transports, parlez-en à votre vétérinaire, qui saura vous conseiller le traitement qui le soulagera pendant le trajet.

Autres articles de la rubrique