Ce n’est un secret pour aucun propriétaire, chiens et chats adorent fourrer leur truffe n’importe où et avaler tout ce qu’ils trouvent. C’est précisément pendant la période des fêtes de fin d’année, quand l’ambiance est électrique et que l’excitation est à son comble, que les occasions de bêtises se multiplient. Sapin, déco, nourriture, plantes… comment bien identifier les dangers pour mieux les protéger ?

Sapin et plantes de Noël. Un arbre instable et un chat grimpeur suffisent à créer une catastrophe. Quant aux plantes de Noël : Houx, Gui, branches d’If, Poinsettia, si elles sont parfaites pour décorer la maison, elles sont également très toxiques pour celle ou celui qui aura la mauvaise idée de les goûter.

Décorations et guirlandes lumineuses sont à mettre hors de leur portée. Boules en verres, petites figurines, crochets, et autres rubans peuvent au mieux les blesser au pire provoquer une occlusion intestinale. Le cordon électrique des guirlandes lumineuses, la neige artificielle ou les cheveux d’anges sont également responsables de brûlures, d’électrocution et de troubles digestifs sévères.

Vigilance sur la nourriture : beurre, foie gras, os de volaille, gourmandises sucrées et surtout chocolats (hautement toxiques) ne doivent ni trainer sur la table ni être distribués sous prétexte qu’à Noël, chiens et chats méritent eux aussi d’être gâtés.

Enfin, certains médicaments et molécules chimiques comme le cannabis peuvent avoir des effets délétères chez les animaux. En effet, les intoxications accidentelles dues à l’ingestion de feuilles séchées, de mégots, de tout type de résidus sont de plus en plus fréquentes en France d’après le Centre Antipoison animal Capae Ouest.

En cas d’ingestion, ne tentez rien qui puisse aggraver la situation et appelez sans attendre votre vétérinaire ou un service vétérinaire d’urgence.

GP-R-FR-NON-191200016