Votre chat d’appartement préfère dormir que bondir ? Il est loin d’être le seul ! N’importe où sur notre planète, l’inactivité et l’obésité félines sont deux problèmes en pleine expansion. Les chats peu actifs et suralimentés ainsi que ceux qui se régalent de votre repas après avoir quémandé à table risquent fort de prendre trop de poids. La surcharge pondérale entraîne une vie plus sédentaire et la sédentarité entraîne une surcharge pondérale…c’est un véritable cercle vicieux qui peut conduire à des maladies graves comme le diabète. Rassurez-vous, il est tout à fait possible d’aider votre chat à rester en forme tout au long de sa vie par une alimentation saine et des exercices adaptés aux chats d’intérieur.

 

À partir de quel poids parle-t-on de surpoids chez le chat ?

Un chat pèse en moyenne 3 à 6 kg. Vous n’avez aucune idée du poids de votre chat ? Jetez un œil sur la silhouette de votre compagnon. Regardez votre chat de dessus : si son poids est adapté, sa ceinture abdominale (ou tour de taille) sera clairement définie. Regardez-le ensuite de profil, le diamètre de son corps, juste derrière les côtes (début de l’abdomen) doit être inférieur au diamètre de son thorax : c’est ce qu’on appelle la dépression abdominale. Si vous avez des doutes et ne voyez pas le tour de taille de votre chat, parlez-en à votre vétérinaire : il pourra peser avec précision votre chat et vous recommandera éventuellement un régime adapté afin qu’il perde du poids.

 

Comment savoir que mon chat manque d’exercice ?

Une chose est sûre, les chats sont les champions de la sieste avec en moyenne 16 à 20 heures de sommeil par jour ! Il en est de même dans la nature, les chats sauvages dorment et mangent tout autant que les chats d’appartement. La seule différence c’est que lorsqu’un chat vivant dehors est éveillé, il se met activement en chasse d’une proie, c’est-à-dire qu’il guette la venue de son prochain repas et l’attrape. C’est cette recherche active de nourriture qui l’aide à rester naturellement en forme. Par contre, un chat d’appartement n’a pas besoin de chasser lorsqu’il se réveille : l’activité n’est donc plus nécessaire à sa survie, même si elle est extrêmement bénéfique pour sa santé et son bien-être. Mais comment diable allez-vous réussir à amener votre chat à faire de l’exercice ?

C’est moins difficile qu’il n’y paraît, il suffit de faire entrer l’esprit sauvage à la maison ! Si vous souhaitez motiver votre chat à se bouger, proposez-lui des jouets qui suscitent son instinct naturel à la chasse. Il est facile de transformer ensuite un coin de votre habitation en un terrain de chasse qui aidera votre chat à exploiter son côté sauvage.

 

Fabriquez une cachette à votre chat

Lorsqu’un chat est dehors prêt à chasser, il est en fait tapi dans un endroit où il sait qu’il pourra attraper cette proie. Ainsi la première chose à faire c’est de lui offrir un endroit où se cacher. Vous vous dites que c’est complètement absurde et totalement inadapté pour faire bouger votre chat ? Détrompez-vous : les cachettes pour chat (tentes, tipi ou autres…) offrent à votre matou un environnement où il se sent en sécurité. Même s’il dort la plus grande partie de la journée, il se trouve la plupart du temps dans une phase de sommeil qui lui permet de s’enfuir rapidement au besoin. Vous trouverez dans le commerce différents types de cachettes pour chat, mais vous pouvez tout aussi bien en fabriquer une très facilement avec un vieux T-shirt, deux cintres et du carton.  Placez ensuite cette cachette dans une pièce de votre maison où vous pourrez facilement offrir à votre chat le deuxième élément de votre liste : le jouet servant de proie. Nul doute que vous trouverez votre chat accroupi dans sa cachette, prêt à bondir en une fraction de seconde !

 

Proposez à votre chat un jouet simulant une proie

Les chats adorent chasser de petits éléments qui bougent. Un jouet de type souris ou insecte, en particulier s’il est motorisé, amènera votre chat à se mettre à l’affut en moins d’une seconde. Vous obtiendrez le même résultat quel que soit le type de proie : il vous suffit de trouver sa version jouet et de l’attacher au bout d’une ficelle (pour que votre chat ne saute pas sur vous lorsqu’il l’attrapera !).

Vous devez permettre à votre chat d’attraper sa proie et surtout de jouer un moment avec elle afin qu’il ressente la satisfaction d’avoir « fait du bon travail ». Les chats adorent également chasser les oiseaux. Pourquoi ne pas fixer quelques plumes sur un bâton (ou même utiliser un plumeau) et remuer le tout à l’entrée de la cachette de votre chat ? Vous verrez que ce dernier ne mettra pas longtemps avant d’essayer de le chasser et deviendra très actif. Assurez-vous cependant de placer tous les objets munis de plumes ou de ficelle hors de portée de votre chat lorsque vous aurez fini de jouer avec lui afin qu’il n’en ingère pas accidentellement des morceaux qui pourraient s’avérer dangereux.

New call-to-action

Plantez un arbre à chat

arbre_chat

Rassurez-vous on ne parle pas d’un vrai arbre, mais d’un arbre qui motivera votre chat à faire ce qu’il fait de mieux : grimper à la verticale. À l’état naturel, le chat est un grimpeur né et l’arbre à chat représente le moyen le moins dangereux et le plus adapté pour lui permettre de grimper. S’il hésite à grimper jusqu’au sommet, vous pouvez y déposer une friandise ou un jouet pour motiver son ascension.

 

 

 

 

Proposez un jouet à griffer

Comme l’arbre à chat, le griffoir ou jouet à griffer représente pour votre matou un endroit où il pourra s’adonner à une autre de ses activités instinctives : faire ses griffes. Pour vous ce n’est peut-être pas une activité importante, mais pour lui elle l’est. Ces griffoirs offrent à votre chat un endroit tout à fait adapté pour qu’il puisse nettoyer ses griffes, éliminer son stress, étirer ses pattes jusqu’au bout des doigts et libérer des phéromones, substances odorantes servant à marquer son territoire. Si vous placez le griffoir à proximité de l’arbre à chat, votre chat pourra grimper puis sauter de l’un à l’autre sans s’en prendre à votre canapé favori ! Différents griffoirs sont disponibles dans le commerce, mais il est également très facile d’en fabriquer un.

 

Ayez une balle d’herbe aux chats

L’herbe aux chats (appelée aussi menthe des chats, cataire ou chataire), Nepeta cataria, est une plante qui rend les chats euphoriques et complètement excités lorsqu’ils sentent son odeur dans l’air (attention il ne faut pas la confondre avec l’herbe à chat, composée de graminées que l’on fait pousser en pot et que les chats utilisent pour se purger !). Vous pouvez placer un peu de cataire dans un jouet, de préférence un jouet qui les fera bouger, par exemple une balle. Attention, notez que lorsqu’elle est consommée par le chat, la cataire agit comme un sédatif : de ce fait dans le cas présent, ce n’est pas le but recherché ! Cette plante est totalement inoffensive pour le chat qui adore la manger, mais si vous essayez de rendre votre chat plus actif, proposez-lui plutôt cette plante « cachée » afin que votre chat en veuille toujours plus.

Vous n’avez vraiment pas besoin d’investir beaucoup de temps pour aider votre chat d’appartement à rester en forme. Si vous dispensez au cours de la journée quelques périodes de dépense énergétique concentrées sur 10 minutes vous parviendrez à augmenter l’activité de votre chat, accroître son endurance et à lui fournir suffisamment d’exercice. Couplez cela à une alimentation équilibrée et vous verrez que votre chat sera sur la bonne voie pour rester en forme. Grâce à des visites régulières chez votre vétérinaire vous pourrez surveiller le poids de votre chat et recevrez de précieux conseils et avis sur l’alimentation la mieux adaptée à votre matou. Vous pourrez ainsi profiter de chaque moment en sa compagnie pendant les longues années à venir.

GP-R-FR-NON-200700036