Combien coûte un chat ?  Quel budget faut-il prévoir ? 

   Partager

Un chat vient d’arriver dans votre foyer ? Bravo ! Ce nouveau membre de la famille va passer de très nombreuses années à vos côtés, et ce qu’il vous apporte n’a pas de prix. Mais cette longue vie dépend en partie des soins que vous allez lui apporter.

Comment se déroule l’adoption d’un chat ?

Vous comptez adopter un chat (adulte ou chaton), mais vous ignorez quels papiers sont demandés, ou si des démarches administratives sont nécessaires ? 

Les nouvelles mesures de lutte contre la maltraitance animale

Sachez que les règles ont un peu changé : il existe une nouvelle loi, votée en novembre 2021 et destinée à lutter contre les abandons. Elle impose que les futurs propriétaires se fassent remettre un « certificat d’engagement et de connaissance », afin d’être responsabilisés quant à leurs devoirs envers l’animal. Dès le 1er octobre 2022, ce certificat sera nécessaire pour toute nouvelle adoption. Il comportera une mention manuscrite qui engage le nouveau propriétaire à prendre soin de son animal, à respecter ses besoins physiologiques et à ne pas l’abandonner.

Les personnes qui sont déjà propriétaires d’un chien ou d’un chat n’auront pas besoin de signer ce certificat de connaissance.

Pour obtenir et signer ce document, les futurs adoptants devront se rendre chez des professionnels, comme les vétérinaires, par exemple. Les vendeurs auront ensuite la responsabilité de vérifier ce document avant de céder l’animal à ses nouveaux « parents ».

Adopter un chat d’association

Si vous avez craqué sur un chat de refuge ou d’association, il vous faudra passer par la signature d’un contrat d’adoption. Pour cela, les associations, comme la SPA par exemple, demandent généralement un certain nombre de justificatifs (carte d’identité et justificatif de domicile par exemple).

Rappelons aussi qu’en France, un chaton ne peut jamais être vendu avant l’âge de 8 semaines et qu’il doit obligatoirement être identifié (par puce électronique ou, plus rarement, par tatouage) avant la vente ou le don.

Ce que le vendeur du chat doit faire

Le vendeur doit vous remettre la carte de tatouage ou d’identification, le certificat de vente et, de manière non obligatoire (mais bien recommandée !), le carnet de vaccination et une fiche de conseils. Il devra adresser dans les 8 jours à l’I-CAD le document attestant le changement de propriétaire.

Il doit également vous remettre un certificat de bonne santé signé par un vétérinaire et datant de moins de 5 jours (pour les chats vendus par des particuliers), ou un certificat vétérinaire, qui décrit notamment l’état de santé de l’animal.

Vous pensez qu’un chat coûte moins cher qu’un chien ?

Ce n’est pas si simple : il n’est en tout cas pas raisonnable d’adopter un chat si l’on n’est pas prêt à lui consacrer du temps et un peu d’argent.

La médecine vétérinaire propose des techniques de pointe pour améliorer la santé et le bien-être des chats : ne les en privons pas.

Ces prix sont indicatifs, et les tarifs des vétérinaires sont libres. Ils ne présument pas de disparités plus ou moins importantes en fonction des régions et des situations particulières.

Combien coûte l’adoption d’un chat ?

Vous souhaitez agrandir la famille en adoptant un chat ou un chaton. Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour trouver le matou qui partagera votre vie :

cout_chat
  • Chez un particulier : 0 à 70 € pour l’identification (obligatoire)
  • En refuge, de type SPA :  150 à 200 €. Ce mode d’adoption implique très souvent que le chat a été stérilisé, vacciné et identifié.
  • En animalerie, salon du chiot/chaton : 300 à 600 € pour un chat européen (sans race particulière).
  • En élevage : 600 à 2000 €, voire plus (chat de race). Dans ce cas, le prix comprend généralement la première vaccination, l’identification, et parfois, la stérilisation. Les chatons sont, le plus souvent, élevés en famille, ce qui favorise leur sociabilisation. L’inscription au LOOF (pedigrees pour les chats de race en France) est possible.

Quels sont les frais vétérinaires à prévoir pour un chat ?

Votre chaton est devenu un membre à part entière de la famille et vous avez à cœur d’assurer son confort et son bien-être. Pour éviter des maladies ou des problèmes parfois graves et coûteux, mieux vaut miser sur la PREVENTION. Chaque année, certains frais vétérinaires sont ainsi à prévoir. Les informations suivantes sont indicatives et estimatives – les tarifs des actes et traitements vétérinaires sont libres et peuvent varier :

  • Vaccins :
    • La première année de vie : deux fois 60 à 80 €, soit un total de 120 à 160 €,
    • + test de dépistage Leucose préalable : 30 à 50 €,
    • puis 60 à 80 €/an pour les rappels.
  • Identification par transpondeur (puce électronique, insérée sous la peau) ou par tatouage (obligatoire) : 50 à 80 €.
  • Stérilisation (toujours sous anesthésie générale) : 50 à 70 € pour un mâle (castration) et 100 à 150 € pour une femelle (ovariectomie ou ovario-hysterectomie).
  • Antiparasitaire interne :
    • Vermifuge : les chatons sont vermifugés 1 fois/mois jusqu’à l’âge de 6 mois (6 € à 8 € par vermifuge soit 30 à 40 € la première année). Idéalement, les années suivantes, il est recommandé de vermifuger votre chat jusqu’à 4 fois/an, soit un coût annuel de 24 à 32 €.
  • Antiparasitaire externe (APE, contre les puces et les tiques) : il est recommandé d’administrer des antiparasitaires tout au long de l’année pour protéger votre chat des puces et des tiques (même pour un chat qui ne sort pas). Le coût des antiparasitaires est de 120 €/an en moyenne.

 Source : tarifs moyens constatés chez les vétérinaires en 2021 – source interne.

Quels sont les frais d’entretien pour un chat ?

Le chat est un animal réputé indépendant mais qui nécessite de la bienveillance et du confort pour pouvoir évoluer et s’épanouir au quotidien. Il convient de satisfaire ses besoins primaires (alimentation, sommeil, etc.) mais également ses besoins de jeu et de sécurité :

  • Boîte de transport : 20 à 50 €.
  • Chatière :  20 à 50 € ; si la chatière est électronique et/ou connectée : 65 à 200 €.
  • Gamelles (nourriture et eau) : 5 à 20 € ; si la gamelle est électronique et/ou connectée : 65 à 160 €.
  • Alimentation : de 200 € à 400 €/an.
  • Litière : 50 €/an.
  • Jouets : 100 € l’arbre à chat et 30 €/an pour les joujoux
  • Diffuseur « bien-être » et ses recharges : 40 €/an.
  • Pension (lors de vos départs en vacances) :  10 à 30 € par jour, soient 300 €/an environ.
  • Assurance : 20 à 40 € par mois, soient 400 €/an environ.

Quels sont les frais vétérinaires liés aux éventuels problèmes de santé d’un chat ?

On imagine souvent que les chats ont une santé plus robuste que celle des chiens. C’est une fausse idée, puisque celui-ci peut tout-à-fait souffrir de maladies ou, dans certains cas, se blesser. En fin de vie, il peut aussi connaitre des problèmes chroniques, comme l’arthrose ou l’insuffisance rénale, qu’il faudra soulager.

Toutefois, il est aussi possible que votre chat ne souffre d’aucune de ces maladies au cours des 10 ou 15 premières années de sa vie, et c’est tant mieux !

Les tarifs vétérinaires sont libres et peuvent varier selon les régions ou les situations.

GP- FR-NON-220800004