Avec l’âge votre chat va s’assagir et perdre peu à peu sa tendance à grimper partout ; en revanche, vous devrez faire face à de nouvelles difficultés. N’oubliez pas qu’en vieillissant votre chat présentera un certain nombre de problèmes de santé semblables à ceux de l’être humain prenant de l’âge (arthrose, troubles rénaux, cardiaques, baisse de la vision…). Il vous faudra ainsi prendre en compte les changements que cela implique pour votre chat.

Lorsqu’un chat devient « sénior » ses capacités physiques commencent progressivement à décliner, mais grâce à certaines attentions vous pouvez conserver votre chat sénior en bonne santé et rendre votre maison la plus confortable et sûre possible afin qu’elle reste toujours adaptée à votre compagnon.

 

Adapter le bac à litière de votre chat

Il n’est pas rare qu’un chat âgé présente, en plus de ses problèmes articulaires liés à l’arthrose, une incontinence urinaire et/ou fécale liée à une perte plus ou moins importante du contrôle de sa vessie ou de ses intestins. De ce fait arrangez-vous pour rendre son bac à litière le plus accessible possible, en optant par exemple pour un bac moins haut ou en plaçant un bac par palier si votre maison a plusieurs étages.

 

chat_senior_repos

Aménager ses endroits favoris

Ces mêmes problèmes articulaires peuvent représenter un obstacle lorsque votre chat souhaite se rendre sur son lieu de repos favori, par exemple ce rebord de fenêtre ensoleillé bien agréable. Aidez donc votre chat à y accéder par diverses solutions adaptées, par exemple, en plaçant une chaise ou un tabouret de hauteur intermédiaire juste en dessous. Il existe aussi dans le commerce de petits escaliers spécialement conçus pour les animaux.

 

 

 

Aider votre chat à faire sa toilette

Bien qu’âgé, votre chat apprécie toujours autant se toiletter même s’il a du mal à accéder aussi facilement à tous les recoins de son pelage. N’hésitez pas à l’aider pour que son pelage reste toujours en parfait état.

 

Gérer la perte de l’acuité visuelle de votre chat

Bien souvent la perte de l’acuité visuelle liée à l’âge ne représente pas un grand problème pour votre chat car elle survient progressivement, ce qui permet à votre chat de développer son odorat et son toucher (vibrisses) pour compenser. Toutefois vous pouvez prendre quelques mesures pour l’aider à se déplacer sans crainte dans votre maison :

  • évitez de déplacer le mobilier afin que le chat puisse mémoriser ses allées et venues ;
  • parlez à votre chat pour qu’il se dirige au son de votre voix ou qu’il sache que vous êtes proche et que vous allez le toucher par exemple ;
  • protégez les parties dangereuses des meubles (papier bulle sur les coins ou barrière près des escaliers par exemple) ;
  • placez des clochettes aux autres animaux de la maisonnée pour que votre chat puisse les « suivre ».
  • Enfin évitez les glissades en utilisant des tapis antidérapants que vous placerez aussi bien au sol que sur les meubles…

 

Adapter l’alimentation et l’exercice de votre chat senior

Lorsque votre chat vieillit, sa masse musculaire et son poids (en fonction des cas) diminuent (comme c’est le cas chez l’homme). Pour ralentir ce déclin, assurez-vous de lui donner des aliments riches en protéines et facilement digestibles. Ce n’est pas parce que votre chat se déplace plus lentement qu’il faut arrêter de le stimuler et de jouer avec lui pour qu’il fasse son exercice quotidien : c’est bon pour tous ses muscles y compris son cœur !

 

Suivre sa santé et bien le protéger

Les fabricants débordent d’imagination et vous trouverez un certain nombre de systèmes dans le commerce pour faciliter les déplacements de votre chat âgé comme des rampes, des bottines, des harnais pour le soulever, des chaussettes antidérapantes…

N’oubliez pas de rendre régulièrement visite à votre vétérinaire pour maintenir ses vaccins à jour et réaliser des bilans de santé réguliers. Quel que soit son âge, votre chat peut attraper des parasites externes (puces, tiques) ou internes (vers digestifs) et les troubles de santé liés à ce parasitisme peuvent être plus gênants à mesure que votre animal vieillit. En surveillant les besoins de votre chat à tout âge, vous lui permettrez de vivre une vie saine dans un environnement le plus sécurisant possible.

GP-R-FR-NON-200800029