Le Chartreux : bleu, bleu, bleu !

Origine du Chartreux

Ne cherchez pas le rapport avec le monastère de la grande Chartreuse près de Grenoble, il n’y en a pas !

Ramené en France au Moyen-âge par des marchands venus de Perse, il errait dans les rues de Paris ou d’autres villes de France au 18ème siècle. Il était même chassé pour sa fourrure épaisse et laineuse très prisée des pelletiers.

La race faillit disparaître au début du XXème siècle, mais deux sœurs bretonnes découvrirent un jour, à Belle-Île-en-Mer, un groupe de ces chats errants, bleus à poils courts. Admiratives, elles décidèrent de développer la race.

Aspect général du Chartreux

TaillePoids adulteTypePoils
30-36 cm
(grand)
F : 3-5 kg ;
M : 4-7 kg
Médioligne type
semi-cobby
Courts

Sa tête forme un trapèze plus grand à sa base et étroit au sommet ; les bajoues sont bien développées chez les mâles, le crâne est plat entre les oreilles. Le nez  est droit, large. Sa bouche semble sourire constamment ! Ses lèvres sont bleues, sa truffe gris-ardoise.

Ses oreilles, moyennes, de base étroite, légèrement arrondies, sont placées haut sur la tête.

Ses grands yeux ovales sont modérément espacés et légèrement inclinés vers le nez. Ils sont jaunes à orange (mais jamais verts comme le Bleu Russe).

Son cou est épais et court, bien musclé.

Son corps est robuste avec de larges épaules, moyennement long, très musclé en particulier chez le mâle ;

Ses pattes, de taille moyenne, sont très musclées (surtout chez le mâle), avec une forte ossature et finissement par de larges pieds légèrement ovales. Les coussinets sont bleus.

Sa queue moyenne, est épaisse à la base et va en s’effilant.

Robe et pelage du Chartreux

Ses poils sont denses, laineux et relevés, avec un sous-poil abondant. La fourrure semble imperméable et le protège du froid et de l’humidité. Sa robe est de couleur bleue uniforme, allant du gris-bleu clair au gris bleu soutenu.


Le point sur : la couleur noire, ses variantes, ses dilutions

La couleur noire peut être intense ou diluée. Le noir génétiquement dilué est appelé « bleu » même si dans les faits il est gris (comme une souris !).

Le noir peut avoir aussi deux autres variants donnant des robes brunes intenses, pouvant aussi être diluées !

– le chocolat qui, s’il est dilué, devient lilas (qui n’est pas violet mais brun !) ;

– le cinnamon (cannelle) qui, s’il est dilué, donne le fawn (faon).

Lorsqu’un chat est colourpoint avec des pointes noires, on ne dit pas noir point mais seal point !

Lorsqu’un chat est tabby avec une couleur de base noire, on ne dit pas noir tabby mais brown tabby.


Personnalité du Chartreux

Ce chasseur hors pair est un compagnon fidèle et très aimant. Il sait trouver sa place dans la famille et suit son maître partout. Il ne miaule pratiquement pas, mais ronronne beaucoup : c’est un excellent « ronronthérapeute ».

Il ne quémande jamais, mais adore qu’on s’occupe de lui : il faut donc apprendre à l’observer pour répondre à ses besoins. Malgré son aspect de nounours, il est particulièrement vif, intelligent et agile.

Entretien et santé du British Shorhair

Il est très facile d’entretien et perd peu ses poils. Comme son poil est laineux, il vaut mieux le peigner que le brosser, et une fois par semaine suffit.

Question santé il est très robuste et peu fragile. Toutefois il peut être prédisposé génétiquement à la polykystose rénale (il existe un test de dépistage). C’est une race également connue pour faire des calculs de struvite (en particulier les femelles et les mâles stérilisés). La luxation de la rotule, à l’origine de boiteries, s’observe également plus souvent dans cette race (surveiller son poids pour éviter l’obésité).

GP-FR-NON-220100048