Le Norvégien : un géant venu du froid

Origine du Norvégien (ou chat des forêts norvégiennes) 

Ramené d’Orient par les Vikings, c’est le chat scandinave par excellence. Dans la mythologie scandinave c’est même lui qui tire le char de Freya, déesse de l’amour et de la guerre. Les Vikings l’ont domestiqué pour protéger leurs bateaux ou leurs greniers des rongeurs.

Presque disparu après la seconde guerre mondiale, son sauvetage dans les années 60 est le fruit d’éleveurs passionnés soutenus par le Roi de Norvège en personne.

Aspect général du Norvégien

TaillePoids adulteTypePoils
30-38 cm
(grand)
F : 4-7 kg ;
M : 5-8 kg
Long et puissantMi-longs

Sa tête, de taille moyenne, forme un triangle équilatéral. Le front et le crâne sont légèrement arrondis, le nez est droit, sans stop.

Ses oreilles prolongent le triangle. Elles sont moyennes à grandes, ouvertes à la base, pointues aux extrémités et portent ou non un plumet (type lynx).

Ses grands yeux, en amande, sont légèrement obliques et de couleur variable sans rapport avec la robe.

Son cou est bien musclé, de taille moyenne.

Son corps est long, puissant avec une poitrine large.

Ses pattes assez hautes et musclées se terminent par de grands pieds ronds avec des poils entre les doigts.

Sa queue est longue, bien fournie, épaisse à sa base.

Robe et pelage du Norvégien

Il porte deux types de poils : de longs poils de couverture imperméables et un sous-poil laineux. Une belle collerette, formant un cœur (!), part de derrière les oreilles jusque sur la gorge et n’est formée que de sous-poils. La culotte est bien fournie aussi.

La robe peut avoir toutes les couleurs sauf chocolat et lilas. Tous les motifs sauf colourpoint sont admis : uni, tabby, silver, bleu, roux, tortie, ambre.


Le saviez-vous ?

La couleur ambre (ou X-color) est spécifique du chat Norvégien et évolue avec le temps. Les chatons naissent foncés et leur couleur se modifie vers l’âge de 5 semaines.

Ceux qui naissent noirs deviennent ambre (abricot) ; ceux qui naissent bleus deviennent ambre clair (beige clair, cinnamon) ; toutefois des poils foncés persistent sur le dos, le bout de la queue et l’extrémité des pattes.

Un test génétique permet de détecter les porteurs de cette couleur.


Personnalité du Norvégien

Ce chat, doux et tranquille avec toute la famille, est toujours présent sans être envahissant. Alerte, vif, originaire des forêts c’est un excellent chasseur, pêcheur et grimpeur. Il peut néanmoins très bien vivre en appartement s’il reçoit l’attention de son maître.

Assez indépendant, il peut rester seul la journée sans problème.

Entretien et santé du Norvégien

Le brossage régulier de son pelage fourni, une fois par semaine voir deux, permet d’éviter les nœuds. En période de mue, il faut parfois un brossage quotidien pour éliminer les poils morts.

Ce chat est d’une santé robuste, bien adapté aux climats rudes et froids. S’il sort, il faudra bien veiller qu’il soit correctement vacciné, vermifugé et protégé des parasites externes.

Il est toutefois prédisposé génétiquement à certaines maladies comme la glycogénose de type IV, typique du chat norvégien (maladie grave qui entraîne la mort des chatons dès la naissance ou plus tardivement), la polykystose rénale (pas de test pour cette race) et le déficit en pyruvate kinase (test disponible).

D’autres maladies, observées chez tous les chats, comme la cardiomyopathie hypertrophique peuvent aussi affecter le Norvégien.

Enfin, étant un chat lourd, il est prédisposé à la dysplasie de la hanche.

GP-FR-NON-220100048