Les chats peuvent miauler pour de nombreuses raisons : ils possèdent un répertoire vocal assez étendu. Menacer un congénère, appeler un futur partenaire sexuel, exprimer la colère ou la détresse, le chat sait faire tout cela ! Il peut même, certains propriétaires en témoignent, tenir avec ses propriétaires de véritables conversations amicales. L’étendue de ses performances vocales s’améliore d’ailleurs au contact des humains, surtout si ceux-ci lui répondent.

 

Entre chats, les miaulements ont plusieurs fonctions :

  • Rassemblement et rapprochement : ce sont les vocalises utilisées par les femelles lorsqu’elles sont en chaleur. Ce type de miaulement un peu « roucoulé » est aussi utilisé quand un chat recherche ses congénères, et même pour appeler son humain dans la maison.
  • Emotions : le chat peut murmurer, grogner, ou même crier, lorsqu’il éprouve des émotions puissantes, comme le plaisir ou la douleur. Les miaulements saccadés, associés à des claquements de mâchoire, sont signe de dépit et de frustration. On les observe quand les chats regardent des oiseaux à travers une fenêtre sans pouvoir les atteindre.
  • Mise à distance : les chats peuvent émettre des vocalises pour menacer un intrus. Ces grognements ou feulements sont alors associés à une posture menaçante.

Certaines races sont beaucoup plus bavardes que d’autres, même si on en ignore la cause : les races orientales, et en particulier les Siamois, communiquent beaucoup par la voix, pour le plus grand plaisir de leurs fans ! Certains autres chats sont extrêmement silencieux sans que cela ne soit une anomalie.

miaulement_chat

Que veut dire mon chat lorsqu’il ronronne ?

Le ronronnement est une néoténie, c’est-à dire un comportement juvénile qui a persisté en raison de la domestication.

Le plus souvent, le ronronnement, associé ou non au pétrissage (lorsque le chat plante doucement ses griffes dans nos cuisses) est un signe de bien-être. Mais parfois, il est utilisé alors que le chat est inquiet. Attention aussi à la douleur : le chat la cache très bien, et peut ronronner alors qu’il souffre. C’est pour cela qu’il est important de retenir qu’un chat qui ronronne n’est pas forcément un chat « heureux » ou « en bonne santé ». Au moindre doute, il est important d’en parler avec son vétérinaire. Certains chats ronronnent très peu sans que cela soit inquiétant.

GP-R-FR-NON-201000020