L’œdème pulmonaire cardiogénique du chat

   Partager

Par définition un œdème pulmonaire correspond à la présence de liquide dans les poumons, alors que ceux-ci sont normalement remplis d’air. C’est un problème grave qui heureusement reste assez rare chez le chat (contrairement au chien). Un œdème pulmonaire peut se former pour différentes raisons mais chez le chat il s’agit généralement d’une complication tardive d’une maladie cardiaque évoluée, c’est pourquoi on parle plutôt d’œdème pulmonaire cardiogénique.

 

Comment se forme un œdème pulmonaire cardiogénique chez le chat ?

Le chat, comme tous les animaux, a besoin de respirer pour vivre. Pour cela il utilise deux organes qui coopèrent étroitement : les poumons et le cœur. Les poumons récupèrent l’oxygène de l’air (inspiration) et se débarrassent du gaz carbonique (expiration). Cela est possible grâce au cœur : la moitié gauche du cœur (cœur « gauche »), lorsqu’elle bat, envoie dans les poumons le sang pauvre en O2 et riche en CO2 pour qu’il s’enrichisse en oxygène et la moitié droite du cœur (cœur « droit ») récupère le sang riche en O2 et pauvre en CO2 pour l’envoyer dans tout l’organisme.

Lorsque le cœur gauche du chat ne fonctionne plus correctement (on parle d’insuffisance cardiaque gauche), la pression avec laquelle il envoie le sang dans les poumons augmente et le liquide sous pression contenu dans les vaisseaux se met à sortir dans le tissu pulmonaire. Au départ, les poumons parviennent à se débarrasser tout seuls de ce liquide, mais peu à peu ils sont dépassés et le liquide s’accumule, prenant alors la place de l’air. Lorsque la quantité de liquide devient trop importante, les symptômes apparaissent.

 

Certaines races de chat sont-elles prédisposées aux œdèmes pulmonaires cardiogéniques  ?

Tous les chats (y compris nos chats « de gouttière ») peuvent développer une insuffisance cardiaque gauche, à n’importe quel âge. Toutefois certaines maladies du muscle cardiaque (cardiomyopathies), d’origine génétique, sont un peu plus fréquentes dans certaines races prédisposées comme le Maine Coon, le Radgdoll, le Rex ou le Sphinx…

 

Quels sont les symptômes de l’œdème pulmonaire cardiogénique chez le chat ?

L’œdème pulmonaire cardiogénique est une complication d’un problème cardiaque avancé et non une maladie apparaissant seule.

chat_cache_maladie-300x200-1

Les signes cliniques surviennent assez brutalement et sont très « angoissants » pour le chat comme pour son propriétaire :

  • Comme le liquide dans les poumons prend la place de l’air, le chat respire plus vite pour récupérer assez d’oxygène.
  • Le liquide « tend » les poumons qui ne peuvent plus se « gonfler » puis se « dégonfler » assez lors la respiration : le chat respire donc très difficilement, et doit parfois ouvrir la gueule pour inspirer et expirer au maximum. En revanche, contrairement au chien, il est rare que le chat « tousse ».

 

Attention bien souvent un chat malade reste « discret » et à tendance à cacher sa maladie : celle-ci est souvent déjà très évoluée lorsque vous vous en apercevez. De plus, chez le chat, les problèmes cardiaques sont rarement responsables de toux (contrairement au chien ou à l’humain), donc d’autant plus difficiles à repérer.

 

Que faire si mon chat présente les symptômes d’un œdème pulmonaire cardiogénique ?

Lorsque les symptômes apparaissent, il y a déjà beaucoup de liquide dans les poumons, il faut se rendre en urgence chez le vétérinaire.

  • Si le vétérinaire confirme la présence d’un œdème pulmonaire il va hospitaliser votre chat pour lui apporter de l’oxygène, le calmer, l’aider à respirer et commencer un traitement par voie injectable, en particulier des diurétiques pour éliminer l’eau contenue dans ses poumons.
  • Une fois la « crise » passée, il mettra en place un traitement de la maladie cardiaque à l’origine de l’œdème que vous devrez donner pendant tout le reste de la vie de votre chat car son cœur ne peut redevenir normal. Ces médicaments aideront son cœur à fonctionner plus normalement.
  • Des examens cardiaques réguliers sont indispensables pour suivre l’évolution de la maladie cardiaque et repérer les tous premiers signes d’apparition d’un nouvel œdème pulmonaire. Par exemple, sur une radiographie, un poumon normal rempli d’air apparaitra noir, alors que s’il est rempli de liquide, il apparaitra blanc. Ainsi un œdème débutant pourra être pris en charge dès le départ sans qu’il soit nécessaire d’hospitaliser votre chat.

 

Quel est le pronostic pour un chat ayant un œdème pulmonaire cardiogénique ?

Le développement de cet œdème pulmonaire est la conséquence d’une maladie cardiaque, évoluant bien souvent depuis longtemps déjà. Le pronostic dépend donc de la gravité et du stade de cette maladie. Comme la maladie cardiaque ne peut être guérie (sauf cas exceptionnel), votre vétérinaire mettra en place le suivi et le traitement le plus adapté à votre chat afin de lui permettre de vivre le mieux possible avec sa cardiopathie.

GP-R-FR-NON-201200030