La présentation des otodectes

La gale des oreilles est une maladie des animaux de compagnie qui se nomme aussi otacariose ou encore otodectose. Cette dénomination découle du nom du principal parasite responsable de cette maladie : Otodectes cynotis. Ces parasites sont des acariens qui vivent exclusivement dans le conduit auditif externe des animaux de compagnie.

Otodectes cynotisLe développement des otodectes

Les chats sains se contaminent après un contact étroit avec un chat porteur de parasites. Les otodectes pondent des œufs qui vont devenir des larves. Les larves se transforment en nymphes puis en adultes en 3 semaines environ. La conséquence est une infestation massive du conduit auditif externe du chat. Ces parasites présentent la particularité de résister dans leur environnement ce qui ne facilite pas leur éradication.

Les répercussions médicales des otodectes

Cette infestation peut survenir pendant toute la durée de vie du chat mais elle semble plus fréquente chez les chatons. Elle se traduit par la présence de cérumen noir en grande quantité dans le conduit auditif du chat pouvant provoquer de fortes démangeaisons. Ces signes cliniques peuvent aboutir à une otite dans une seule oreille voire dans les 2 oreilles. En absence de traitement malgré les signes cliniques, une perforation du tympan du chat peut survenir ce qui peut causer des répercussions neurologiques. Le diagnostic de cette maladie repose sur la mise en évidence des otodectes. En cas de suspicion, votre vétérinaire effectuera un examen du conduit auditif externe du chat pour vérifier les lésions (examen otoscopique) et un examen du cérumen pour rechercher le parasite (examen microscopique).

Les moyens de lutte contre les otodectes

Un traitement est indispensable en présence des otodectes dans le conduit auditif des chats. Le traitement se compose de molécules qui vont tuer ces acariens parasites (molécules acaricides). Il existe de nombreuses formes pharmaceutiques pour le traitement des chats aussi bien sous forme locale que sous forme générale. Ce traitement doit être maintenu dans le temps du fait de la forte résistance des parasites dans l’environnement du chat. La prévention de la gale des oreilles est possible chez le chat et reste la meilleure solution.

GP–R–FR–NON–190800018