Votre chat est un membre aimé et apprécié de la famille, et il est normal de se soucier de son bien-être et d’être préoccupé(e) par le danger que représentent les parasites. Les puces et les tiques peuvent déranger, voire être dangereuses, mais en adoptant le bon plan de prévention, vous pouvez protéger votre chat de ces envahisseurs. Il ne fait aucun doute qu’un contrôle à long terme, tout au long de l’année, qui agit rapidement pour lutter contre les parasites, est le choix idéal pour vous et votre chat. Il est essentiel de connaître les signes d’infestation par les puces ou les tiques afin d’enrayer le problème le plus rapidement possible. Cela vous assurera que votre chat et votre foyer soient exempts de puces et de tiques.

Les puces sur les chats

chat-caresserAucun type de puce n’a envahi le monde canin et félin autant que la puce de chat : c’est la puce la plus répandue, on la trouve dans le monde entier. Les puces peuvent sauter et s’agripper à la fois aux animaux et aux êtres humains, se frayant ainsi un chemin jusqu’à votre foyer, et potentiellement jusqu’à votre chat. Même les chats d’intérieur peuvent être touchés, car les puces peuvent s’introduire dans votre foyer via d’autres animaux, de visiteurs, ou encore par vous  et les membres de votre famille. Cela signifie qu’aucun chat n’est complètement à l’abri de ce risque. Les puces sont les plus actives par temps chaud, légèrement humide, mais les foyers modernes avec chauffage central offrent les conditions idéales aux puces, toute l’année, dans la plupart des pays. Les puces aiment s’enfouir dans la fourrure de votre chat, en particulier sur le ventre, où elles sont à la fois au chaud et à l’abri de la lumière et des regards.

Même si les puces sont petites, mesurant généralement entre 1,5 et 3 mm, elles peuvent être identifiées à l’œil nu, vous pouvez donc les repérer sur vous-même ou sur votre chat. N’attendez pas d’apercevoir une puce sur votre chat : prenez le contrôle en adoptant un plan efficace à long terme.

Les signes de puces sur les chats

Outre la présence de puces sur votre chat, le comportement suivant peut indiquer que les puces sont devenues un problème :

  • Démangeaisons intenses et morsure de la fourrure
  • Agitation
  • Petites bosses ou zones de peau avec des croûtes, en particulier sur le cou ou le long du dos de votre chat
  • Grattage frénétique autour du visage ou secouement de la tête
  • Perte de poils
  • Présence d’excréments de puces, sous forme de minuscules taches noires sur la fourrure de votre chat ou dans votre maison

Certains chats sont allergiques ou plus sensibles aux morsures de puces. Surveillez votre chat s’il se gratte pendant de longues périodes : s’il continue à faire sa toilette et à se gratter intensément pendant plusieurs jours, cela peut être dû aux piqûres de puces.
New call-to-action

Vérification de la présence de puces

Si vous pensez que votre chat a des puces, confirmez vos soupçons. Observez les zones où les puces sont les plus susceptibles d’apparaître : la peau à la base de la queue de votre chat, sous les pattes et dans la douce et chaude fourrure du ventre. Un peigne à puces est un outil pratique pour les propriétaires de chats, il peut vous aider à identifier et retirer les puces de votre chat en toute sécurité. Non seulement il peut ramasser les puces mais aussi les excréments des puces, ce qui est un autre indicateur du fait que votre chat a des puces. Lorsque vous inspectez votre chat, si vous voyez de petits insectes sombres courir dans sa fourrure, il est plus que  temps de le traiter contre les puces et de s’assurer également que votre maison est exempte de puces.

Traiter votre chat contre les puces

Si vous soupçonnez votre chat d’avoir des puces, ou que vous avez trouvé des puces sur votre animal, rendez visite à votre vétérinaire. Votre vétérinaire peut vous conseiller sur le meilleur plan de traitement à adopter et sur la manière de vous débarrasser des puces chez vous. Des solutions de contrôle efficaces et rapides sont disponibles, offrant à votre animal un traitement et une protection à long terme. Consultez votre vétérinaire et suivez ses conseils pour vous assurer que votre chat soit débarrassé des puces aussi vite que possible.

Traiter votre maison contre les puces

Les puces peuvent survivre chez vous, sans la présence d’un animal, pendant des mois. Donc, si vous savez que votre chat a des puces, il est préférable de nettoyer régulièrement la literie et d’aspirer soigneusement vos sols, afin de minimiser les risques d’installation des puces dans votre maison. Jetez le sac à poussière de votre aspirateur à chaque utilisation. Cependant, n’attendez pas que votre chat présente des signes de puces avant de prendre des mesures.
Le meilleur traitement en matière de puces et d’autres parasites est un solide plan de prévention.

chat-au-repos

Les tiques sur les chats

Les tiques sont fréquentes dans les zones boisées, mais elles peuvent également être présentes dans les jardins et se frayer un chemin jusqu’à chez vous par le biais de votre chat. Elles s’accrochent à la fourrure de votre chat lorsqu’il se trouve à l’extérieur et elles peuvent également être rapportées dans votre maison en s’accrochant à des vêtements ou d’autres animaux, comme les chiens.

Les tiques doivent être traitées rapidement et efficacement, car elles peuvent transmettre des maladies dangereuses. Les chats peuvent attraper des maladies transmises par les tiques. Ces maladies peuvent être fatales chez le chat, il est donc essentiel que vous adoptiez un plan de contrôle efficace, pour protéger votre chat des maladies transmises par les tiques.

Repérer les tiques sur votre chat

En général, les tiques sont des acariens visibles à l’œil nu, que vous pouvez repérer accrochées à la peau de votre chat, le plus souvent sur la face et la partie avant du corps. Les tiques ressemblent à de petites araignées, avec un corps ovale, dont la taille augmente à chaque fois que la tique se nourrit de sang.

Lorsque votre chat vient pour son repas, passez vos mains sur sa fourrure et sur son corps pour vérifier la présence de grosseurs et de bosses. Les tiques donnent l’impression qu’il y a de petites bosses sur la peau de votre chat. Vous pouvez également vérifier la présence de tiques en toilettant régulièrement votre chat. Si vous trouvez une tique, il faut l’enlevez rapidement. Vous pouvez la retirer chez vous avec un crochet adapté, mais si vous vous ne sentez pas assez confiant(e), emmenez votre chat chez le vétérinaire pour la faire retirer.

Retirer les tiques de votre chat

Pour bien retirer une tique de la peau de votre chat, vous aurez besoin d’un crochet spécial pour retirer les tiques, et de gants en latex ou en caoutchouc.

Essayez d’obtenir l’aide d’une autre personne pour tenir votre chat si nécessaire, car les chats peuvent gigoter et il peut être difficile de les garder immobiles. Si vous ajoutez à cela le fait que les tiques peuvent être assez difficiles à trouver dans la masse de fourrure de votre chat, il est souvent plus facile d’emmener votre chat chez le vétérinaire pour lui faire retirer les tiques.

Cependant, si vous arrivez à trouver la tique et que vous vous sentez à l’aise pour la retirer chez vous, mettez des gants pour vous protéger et garder vos mains propres. Trouvez où la tique s’accroche et attrapez-la aussi près que possible de la peau de votre chat, sans le pincer. Pour retirer la tique, privilégiez l’utilisation d’un crochet tire-tiques adapté :

Retirer tiques chat

Placez la tique dans un récipient ou une solution contenant de l’alcool. Nettoyez délicatement la zone de peau de votre chat qui a été mordue avec un coton.

Inspectez la zone où vous avez retiré la tique : si elle reste rouge et irritée quelques jours après le retrait, emmenez votre chat chez le vétérinaire pour qu’il examine la zone.

Si vous n’êtes pas sûr(e) de ce qu’il faut faire pour retirer la tique, emmenez votre chat chez le vétérinaire afin qu’il puisse traiter ce problème de tique en toute sécurité.

Lutter contre les puces et tiques chez les chats

Chez vous, vous pouvez éviter que les puces et les tiques ne deviennent un problème simplement en utilisant un traitement continu, tout au long de l’année. Demandez à votre vétérinaire les avantages de chaque traitement. Par exemple, si vous préférez utiliser un traitement ponctuel, vérifiez qu’il est toujours efficace si votre chat est mouillé. Demandez si le produit a un effet longue durée, pour éviter d’avoir à l’appliquer tous les mois.

GP-R-FR-NON-200100012