Pour les puces, votre chat d’intérieur est une proie facile. Ce n’est pas parce qu’il ne s’ébat pas dans la nature que votre chat n’attrapera pas de puces. En effet, ces parasites sont très bien adaptés à nos intérieurs, c’est même là qu’elles vivent la plupart du temps. Beaucoup de gens pensent le contraire et n’utilisent aucun traitement préventif contre les puces. Pourtant les chats peuvent attraper des puces même lorsqu’ils ne quittent jamais la maison.

Cinq endroits dans votre maison où les puces peuvent atteindre votre chat d’intérieur

Soyons clairs : les moustiquaires ne protègent pas contre les puces. Les puces sont si petites qu’elles peuvent facilement passer à travers la moustiquaire et atterrir sur votre chat, surtout si la fenêtre se trouve au sous-sol ou au niveau du sol, si elle est entourée de longues herbes ou de buissons, ou s’il y a un risque que d’autres animaux sauvages, comme les souris, les rats et les lapins, errent en laissant une traînée d’œufs de puces derrière eux. Cela arrive plus souvent qu’on ne le pense.

Les puces ne peuvent pas voler, mais elles peuvent sauter jusqu’à 18 cm de haut et 33 cm de distance. Les puces de chat adultes localisent leur hôte grâce à des indices visuels et thermiques. Elles sautent sur votre chat et s’enfoncent rapidement dans les poils jusqu’à la peau pour se nourrir de sang. Le corps de la puce est petit et plat, qui l’aide à glisser sans effort entre les poils pour atteindre la peau. Une fois que la puce atteint la peau, elle y reste, se déplaçant entre les poils comme un chat pourrait le faire dans une forêt : facilement et bien cachée. Si votre chat a un pelage foncé, il vous sera très difficile d’y repérer une puce.

 

Jouer, se prélasser ou dormir sous un porche grillagé

chat_tiques

Juste au moment où vous pensez que votre chat d’intérieur est à l’abri de la nature, une puce pourra quand même l’attaquer. Les puces peuvent être n’importe où à l’intérieur de votre porche grillagé, attendant simplement que votre chat, ou vous-mêmes, se rapproche. Les puces sont de minuscules parasites suceurs de sang qui préfèrent les animaux à quatre pattes, mais si les choses se gâtent, elles consommeront un repas sur une créature vivante à deux pattes, comme vous ! Quand les puces se nourrissent sur les hommes, elles visent une peau fine, au niveau des poignets ou des chevilles, car il leur est plus facile d’y accéder.

 

Marcher près d’une porte ouverte

Chaque fois que vous ouvrez la porte vers l’extérieur, une puce peut se glisser dans votre nid douillet. Les puces sautent à travers les portes ouvertes lorsqu’elles sentent la chaleur, les vibrations et la respiration d’un corps. Une fois qu’une puce est à l’intérieur, elle trouve un hôte pour se nourrir. Si votre chat d’intérieur n’est pas protégé des puces, il y a de fortes chances que la puce l’attaque.

New call-to-action

Interagir avec d’autres animaux

Les autres animaux, qu’ils vivent dans votre maison ou qu’ils vous rendent visite occasionnellement, peuvent introduire des puces dans votre maison. Dès qu’un autre animal porteur de puces pénètre dans votre espace, les puces commencent à infester vos lieux de vie.

Le cycle de vie des puces est continu. Vingt-quatre heures après qu’une puce adulte a consommé un repas de sang, elle commence à pondre jusqu’à 50 œufs par jour. C’est un cycle que chaque puce adulte femelle suit.

Il ne s’agit donc jamais d’une seule puce qui consomme un repas et pond des œufs sur un animal, mais de plusieurs puces qui consomment des repas et pondent des œufs. Les œufs sont collants au début, mais ils sèchent et roulent sur la fourrure et les poils et atterrissent, un peu partout.

Imaginez un chien avec des puces qui entre dans votre maison et qui joue à un petit jeu de poursuite avec votre chat : partout où le chien court, les œufs tombent. Une fois que les tout petits œufs ont atterri sur le sol, ils tombent dans le tapis et les crevasses où ils restent jusqu’à dix jours. Puis ils éclosent en minuscules asticots qui s’enfouissent encore plus profondément dans la moquette, les meubles et la literie, car ils cherchent à consommer la saleté des puces, qui sont en fait des excréments de puces. Bientôt, elles tissent un cocon et entrent dans le stade de nymphe. Dans ce cocon elles sont très résistantes à tout traitement et peuvent ainsi attendre des mois, voire des années avant de se réveiller ! Une fois qu’elles ont éclos sous forme de puce adulte, le processus consistant à sauter sur un hôte et à consommer le premier repas afin de pouvoir pondre des œufs recommence. Bien entendu, il ne s’agit là que du cycle d’une seule puce. Finalement, il devient le cycle de centaines de puces. C’est pourquoi les puces posent un problème lorsqu’elles entrent dans votre maison.

 

Allongé à proximité ou dans votre pile de linge

Les pantalons boueux que vous avez jetés dans la pile de linge ou les chaussettes du match de football d’hier soir empilées sur le sol de la chambre peuvent contenir des puces. Les puces ressemblent à des petits amas de saleté, ce qui signifie que votre pile de linge est vraiment le camouflage parfait.

Si vous pensez que votre chat a des puces, demandez conseil à votre vétérinaire et commencez le processus d’élimination des puces sous toutes leurs formes (oeufs, asticots et nymphes) de votre maison. Le processus peut prendre jusqu’à trois mois.

Rassurez-vous la situation n’est pas désespérée :  en discutant avec votre vétérinaire vous trouverez la solution pour protéger votre chat et votre maison avant que la première puce n’y pénètre dans votre maison, car c’est la seule façon d’empêcher le cycle de vie de commencer.

 

GP-R-FR-NON-200500010