Est-il juste de dire que votre chat est un peu un mystérieux ? Les chats peuvent être curieux, câlins, sages et distants à la fois. Par nature, le chat est indépendant et sauvage. Mais aussi indépendant et sauvage que soit votre chat, il a besoin de vos soins et de votre protection, non seulement pour se nourrir et s’abriter, mais aussi pour se protéger contre les parasites internes. Ces parasites internes sont : les ascaris, les ankylostomes, les ténias et les vers du cœur. Il est peut-être difficile d’imaginer qu’un tout petit ver puisse nuire à votre chat, pourtant c’est bien la réalité : chacun de ces vers peut menacer le bien-être, et parfois même la vie de votre chat.

Les parasites sont des organismes qui vivent aux dépends d’un organisme d’une autre espèce. La pratique de la vermifugation (traitement contre les ascaris et les ankylostomes) est essentielle pour maintenir la santé de votre chat et de votre famille. Les chatons sont infectés par les vers ronds par l’ingestion de larves présentes dans le lait maternel et d’œufs infectieux existants dans l’environnement. Ils peuvent aussi s’infecter par leurs proies, par les larves d’ankylostomes provenant de l’environnement et de ténias provenant de puces. Les chats sont infectés par le ver du cœur par l’intermédiaire des moustiques. La première étape pour protéger votre chat est de comprendre le fonctionnement de ces créatures nuisibles.

 

Les vers ronds chez les chats

Les vers ronds peuvent provoquer des maladies graves chez les chats. Le ver rond Toxocara cati, le ver le plus courant, peut également présenter un risque zoonotique, ce qui signifie que les larves de ce ver peuvent entraîner une maladie pour vous et votre famille si des œufs infectieux sont avalés.

Les chats sont infectés par le ver rond en ingérant des larves présentes dans le lait de leur mère, dans des rongeurs infectés ou de la viande crue ou insuffisamment cuite, ou par l’ingestion d’œufs infectieux dans leur environnement. Une fois ingérées, les larves éclosent dans les intestins, se déplacent vers le foie et les poumons, où elles se nourrissent et se développent jusqu’à ce qu’elles retournent dans les intestins pour devenir des vers adultes. Les vers ronds adultes pondent des œufs qui passent dans les selles du chat, et tout le cycle de vie recommence.

Les signes courants des vers ronds chez les chatons sont un ventre tendu, des malaises abdominaux, un manque d’appétit, des vomissements, de la diarrhée et une croissance insuffisante. Les chats adultes ne présentent généralement aucun signe. Si vous pensez que votre chat est infecté, consultez immédiatement votre vétérinaire pour le traiter rapidement.

 

Ankylostomes chez les chats

Les ankylostomes sont de minuscules parasites qui s’accrochent à la paroi intestinale de votre chat pour se nourrir de tissus et de sang. Ils mesurent environ 2 à 3 mm, et sont pratiquement invisibles. Ils peuvent passer par l’ingestion de proies infectées ou par des larves qui creusent la peau de votre chat. Une fois que les larves atteignent les intestins de votre chat, elles peuvent commencer leur cycle de vie.

Il existe plusieurs types d’ankylostomes, mais les deux plus communs aux chats sont Ancylostoma tubaeforme et Ancylostoma braziliense. Les signes d’infection par les ankylostomes sont l’anémie, la présence de sang dans les selles, la perte de poids et un pelage de mauvaise qualité. Si vous pensez que votre chat est atteint d’ankylostomes, consultez votre vétérinaire qui sera en mesure de diagnostiquer la présence d’ankylostomes en examinant un échantillon de matières fécales. Le traitement contre les ankylostomes est de vermifuger votre chat. Le rétablissement est souvent rapide et facile pour les chats qui reçoivent un traitement. Parfois, les chatons ou les chats qui souffrent d’une anémie sévère peuvent avoir besoin d’une transfusion sanguine.
New call-to-action

Les ténias chez les chats

Les puces sont des parasites qui vivent sur la peau des chats. Comme tout organisme, les puces sont également la proie d’autres parasites. Ainsi, lorsqu’une puce s’attaque à votre chat, les parasites qu’elle contient peuvent également être transmis à votre chat. C’est ainsi qu’un ténia peut infecter votre chat. D’autres types de ténia peuvent également être transmis par d’autres rongeurs et reptiles, comme les souris ou les lézards. Si votre chat est un chasseur passionné qui mange ses proies, il peut donc être infecté de cette manière également. Souvent, le seul signe de ténia est la présence de larves ou d’œufs de ténia dans les excréments de votre chat. D’autres signes peuvent indiquer que votre chat est atteint de ténia : malaise, légère diarrhée et ventre tendu. Le traitement contre le ténia comprend un vermifuge pour traiter l’infection existante et une protection contre les puces pour réduire le risque d’infection, même pour les chats d’intérieur.

 

Le ver du cœur chez les chats

Ce parasite véhiculé par le sang présente un risque sérieux pour les chats. L’infection par le ver du cœur se produit lorsqu’un moustique infecté pique un chat et lui transmets des larves infectieuses. Les larves du ver du cœur migrent jusqu’à atteindre les artères pulmonaires et le cœur où elles se développent jusqu’au stade adulte. C’est le ver adulte Dirofilaria immitis qui réside dans le cœur ou dans les gros vaisseaux sanguins adjacents et qui donne son nom à ce ver.

La plupart des chats ne présentent aucun signe clinique pendant les mois qui suivent l’infection initiale. Parfois, les chats développent un syndrome aigu avec des signes respiratoires tels que toux et respiration laborieuse. La mort de chats apparemment sains peut être la conséquence de cette infection. La clé pour garder votre chat en bonne santé est de le protéger contre la maladie du ver du cœur tout au long de l’année.

Penser à tous ces parasites peut être inquiétant, mais heureusement, il existe des moyens de s’assurer que votre petit ami félin est protégé toute l’année. Tout d’abord, veillez à ce que votre environnement domestique soit propre – retirez chaque jour les selles de la litière de votre chat et éliminez correctement les excréments de votre chat ou de votre chien dans votre jardin. Ensuite, demandez conseil à votre vétérinaire pour vermifuger votre chat et assurer la protection de votre animal et de votre famille.

GP-R-FR-NON-200500033