chat_obesite_sterilisation

On entend bien souvent que la stérilisation est synonyme d’obésité. Sans aller jusque là il est vrai que le chat stérilisé se dépense moins et a tendance à grossir, parfois très rapidement et très fortement après l’opération si l’on n’y prend pas garde. Il est donc essentiel d’être vigilant sur son alimentation.

 

Quel est donc le rapport entre stérilisation du chat et le surpoids ?

Il y a 3 grandes raisons expliquant la prise de poids après la stérilisation :

  • Un chat stérilisé augmente sa consommation d’aliments dès le 3ème jour après l’opération

    Les hormones sexuelles, sécrétées par les ovaires ou les testicules (œstrogènes chez la femelle et testostérone chez le mâle) jouent un rôle dans la sensation de satiété en diminuant l’appétit. Comme l’opération consiste à retirer les ovaires ou les testicules, la disparition des hormones sexuelles est en partie responsable de l’augmentation de la prise alimentaire.

  • Un chat stérilisé a moins de besoins caloriques qu’un chat non stérilisé

Les besoins caloriques (ou en énergie) diminuent d’environ 30 % après la stérilisation. Mais comme le chat a tendance à manger plus, il va mettre cet excès de calories en réserve et le transformer en gras, avec à terme un fort risque d’obésité (et de maladies liées à l’obésité).

  • Un chat stérilisé a tendance à être plus calme et à se dépenser moins !

De ce fait, s’il mange plus, a moins besoin de calories et bouge moins, il va inévitablement grossir ! Toutefois la prise de poids ne se voit pas immédiatement et s’installe sournoisement en quelques mois.

Une fois que le surpoids est installé ce n’est pas évident de faire maigrir un chat : il vaut donc mieux agir sur l’alimentation dès l’opération pour éviter toute dérive.

 

Dois-je complètement changer l’alimentation de mon chat après la stérilisation ?

Non ce n’est pas obligé, mais il faut respecter certaines règles pour maintenir le poids de son chat en le surveillant étroitement pendant les premiers mois qui suivent l’opération. Cette surveillance doit commencer dès le lendemain de l’opération !

Un chat « européen » adulte pèse normalement entre 3 et 4,5 kg. Il faut garder ces chiffres en tête et ne pas les dépasser. Le surpoids se définit par une augmentation de 20 % par rapport au poids idéal, l’obésité par une augmentation supérieure à 30 %.

chat_européen_svelte

N’hésitez pas à demander à votre vétérinaire la ration idéale (en grammes) correspondant à votre chat (race, femelle ou mâle, mode de vie) et à son type de nourriture habituel (croquettes, boites ou ration ménagère). Il vaut mieux privilégier des aliments haut de gamme avec une faible quantité de matière grasse, des protéines de haute qualité et des fibres pour augmenter le « volume » et favoriser le transit digestif — et bien entendu équilibrés en minéraux et vitamines car souvent au moment de sa stérilisation, votre chat n’a pas encore fini sa croissance. Pour une transition toute en douceur, commencez le « régime », peu à peu, une ou deux semaines avant l’opération.

 

Comment faire pour gérer l’augmentation d’appétit de mon chat après sa stérilisation ?

ration_croquettes_chat

Premièrement respectez scrupuleusement la ration quotidienne établie par votre vétérinaire même si votre chat vous fait savoir qu’il a faim : pesez la ration et n’ajoutez pas quelques grammes par ci par là…

Si ses besoins caloriques sont moins importants, son appétit, lui, a augmenté : pour ne pas vous retrouver avec un chat « affamé » agressif ou chapardeur, vous devrez ruser et être inventif(ve) :

Remplacez une partie des croquettes par des aliments en boîte, sans dépasser la ration recommandée : cela permet d’augmenter le volume d’aliments (et donc la satiété) sans augmenter le niveau calorique.

 

Ajoutez des légumes (fibres) à la ration pour augmenter le volume mais pas le niveau calorique (les chats aiment bien les courgettes en dés par exemple…)
Fractionnez les repas (sans en donner plus !) et disposez ceux-ci dans différents endroits pour favoriser l’instinct de chasse et l’exercice (par ex. en hauteur, dans des jouets distribuant la nourriture, dans des endroits difficilement accessibles comme le fond d’un gobelet, derrière un meuble…)
• Pourquoi ne pas investir dans des gamelles « anti-glouton » qui ralentissent la prise alimentaire et augmentent le sentiment de satiété ?

 

Comment surveiller le poids de mon chat ?

C’est simple, pesez votre chat avant l’opération puis tous les 15 jours pendant les 6 premiers mois, puis tous les mois. Son poids doit rester stable. Le plus simple c’est de vous peser avec lui car il est peu probable qu’il reste tranquille sur votre bascule !

En cas de prise de poids, demandez rapidement conseil à votre vétérinaire qui mettra en place le régime le plus adapté à votre chat et à sa perte de poids.
Plus vous agirez vite, moins votre chat aura de poids à perdre, plus ce sera facile.

Rappelez-vous, l’obésité entraîne de nombreuses maladies qu’il faut à tout prix éviter pour le bien-être de votre matou.

 

GP-R-FR-NON-201200030