Peut-on stériliser une chatte

pendant ses chaleurs ?

   Partager

Sur les conseils de votre vétérinaire vous avez décidé de faire stériliser votre chatte. Vous avez programmé l’opération, mais voilà, elle est en chaleur plus tôt que prévu ! Devez-vous différer l’opération jusqu’à la fin des chaleurs ou pouvez-vous la stériliser quand même ?

 

À quel moment se déclenchent les chaleurs chez une chatte ?

Comme vous l’a indiqué votre vétérinaire, l’idéal est de stériliser votre chatte avant ses premières chaleurs. Si on considère qu’elles surviennent habituellement vers l’âge de 6-7 mois, votre vétérinaire aura programmé l’intervention pour cette date. Mais rien n’est fixé dans le marbre et l’apparition des chaleurs dépend de nombreux facteurs :

  • Le poids de la chatte (et sa race) : en général une chatte a ses 1ères chaleurs lorsqu’elle a atteint les ¾ de son poids adulte. De ce fait, certaines chattes de races « légères » à croissance rapide (Siamois, Burmese) seront plus « précoces » que des chattes appartenant à certaines races à croissance très lente (Maine Coon, Ragdoll) qui atteignent leur poids adulte tardivement.
  • La durée de l’ensoleillement journalier : sous nos latitudes (nord et tempérées), les chattes n’ont généralement pas de chaleurs de la fin de l’automne à la fin de l’hiver (octobre à février) lorsque les jours sont courts (on parle d’anoestrus saisonnier). En revanche, dès que les jours s’allongent (début mars à fin septembre), elles tombent en chaleur à répétition (c’est le polyoestrus saisonnier).
  • Le moment de la naissance de la chatte : une chatte née fin avril aura 7 mois en novembre, période d’anoestrus saisonnier. Elle aura donc ses 1ères chaleurs 3 à 4 mois plus tard (début du polyoestrus saisonnier), à l’âge de 10 mois environ. Mais une chatte née en septembre aura 6 mois en mars, et pourra, si elle pèse suffisamment lourd, commencer sa période de polyoestrus saisonnier très tôt.

La mélatonine est une hormone sécrétée par le cerveau en réponse à l’absence de lumière (c’est l’hormone du sommeil !). Chez le chat, elle est sécrétée en grande quantité lorsque les jours sont courts (hiver) et elle inhibe les chaleurs. Lorsque les jours rallongent, sa sécrétion diminue et les chaleurs peuvent avoir lieu.

 

Que se passe-t-il pendant les chaleurs chez la chatte ?

  • C’est une période peu agréable à vivre pour les propriétaires et leur entourage !
  • La chatte est agitée et a peu d’appétit.
  • Le marquage urinaire est important et sert à attirer les mâles.
  • Elle se met à miauler très fort, parfois pendant des heures durant !
  • Elle se frotte partout, recherche un mâle, peut fuguer pour trouver un partenaire.


Chaque oestrus (chaleur) dure environ 1 semaine et les cycles se succèdent pendant toute la période du polyoestrus saisonnier (6 mois !). Cela devient vite insupportable !


Selon la race, le rythme entre 2 chaleurs varie :

  • Toutes les 3 à 4 semaines chez les Persans, Sacré de Birmanie
  • Tous les 2 à 15 jours, voire en permanence chez les Siamois, Orientaux, Abyssins !

Dans ces conditions, chez un Siamois, attendre la fin des chaleurs pour faire opérer sa chatte peut être particulièrement éprouvant !

 

Quels sont les risques de faire stériliser sa chatte pendant les chaleurs ?

Pendant les chaleurs, les ovaires sont un peu plus irrigués et congestionnés, donc le risque de saignement pendant l’intervention est légèrement plus important. C’est pour cela que les vétérinaires préfèrent opérer avant l’apparition des premières chaleurs ou pendant la période d’anoestrus saisonnier (en hiver).

Que faire si ma chatte est en chaleur à la date prévue de la stérilisation ?

  • Si votre chatte est en chaleur, l’oestrus va durer une semaine environ. Vous pouvez donc prévoir l’opération entre deux oestrus, en prévenant le vétérinaire dès le premier jour des chaleurs pour une opération 10 jours plus tard environ.
  • Si votre chatte présente un polyoestrus presque continu (Siamois et autres races orientales), l’opération est certes un peu plus délicate, car les saignements sont plus importants, mais le vétérinaire prendra toutes les mesures pour éviter les complications.
  • Sachez aussi que si la stérilisation a lieu pendant la période de chaleurs ou dans le mois qui suit le polyoestrus saisonnier il se peut que votre chatte soit gestante au moment de l’opération. Dans ce cas, le vétérinaire devra également retirer l’utérus (hystérectomie), ce qui est une intervention un peu plus lourde que l’ablation unique des ovaires (ovariectomie). C’est pourquoi les vétérinaires préfèrent stériliser les chattes juste AVANT les premières chaleurs.

 

Pourquoi ne pas donner une pilule pour arrêter les chaleurs de la chatte et opérer ensuite ?

La contraception de la chatte par l’administration de comprimés, bien qu’elle soit possible, n’est pas la méthode contraceptive de choix. En effet elle prédispose :

  • A l’apparition d’infections de l’utérus (qui peuvent être très graves et obligent systématiquement à retirer chirurgicalement l’utérus),
  • Au développement de maladies (diabète, tumeurs mammaires).

Elle n’est envisageable que si une portée est vraiment désirée par les propriétaires avant la stérilisation définitive. Mais il n’est pas nécessaire que votre chatte ait une portée pour vivre bien et en bonne santé ! Et les refuges croulent sous le nombre des chatons abandonnés…


La gestation devra dans l’idéal avoir lieu avant l’âge de 2 ans pour que la chatte puisse être stérilisée juste après. En effet, une stérilisation trop tardive (après 2 ans) ne réduit pas le risque de développement des tumeurs mammaires, contrairement aux stérilisations précoces.


Quant à l’administration d’une pilule pour interrompre des chaleurs déjà commencées (et non pas comme contraceptif), elle est généralement à proscrire. Les vétérinaires préfèreront très souvent opérer, même en période de chaleur, en raison du risque particulièrement élevé de développement d’une infection utérine (pyomètre).

 

GP-FR-NON-210400005