Mon chat perd ses poils, se lèche et miaule

Votre chat perd ses poils, se lèche et miaule ? Je ne suis pas sûre que la mue, qui en général passe relativement inaperçue (sauf sur les canapés) puisse déclencher de tels symptômes…

Si vous avez un doute, et si d’autre part votre chat n’est pas très régulièrement traité contre les parasites (une hypothèse parmi d’autres), je pense qu’il peut être utile de demander son avis à votre vétérinaire.

Il examinera son pelage et procédera à un examen clinique général.

 

Mon chat se lèche et se gratte beaucoup

Les démangeaisons sont fréquentes chez nos animaux de compagnie et les propriétaires sont souvent démunis face à ce type de symptômes. Votre vétérinaire a permis, grâce aux traitements mis en place, d’explorer les hypothèses parasitaires (puces, notamment) et comportementales (stress).

Il faut peut-être poursuivre les traitements plus longtemps ? D’autres causes peuvent aussi être envisagées.

Il est important d’en rediscuter avec votre vétérinaire, car ce n’est qu’en examinant attentivement votre chat (ou même en faisant des prélèvements ou des prises de sang) et en discutant avec vous qu’il pourra mettre en place d’autres stratégies. Gardez confiance !

 

Mon chat a des pellicules

Ce souci est probablement lié à un problème de peau (surement tout à fait bénin, d’ailleurs). Votre chatte est-elle protégée efficacement contre les puces ? Se démange-t-elle ?

Tous ces points-là seront explorés, au terme d’un examen clinique attentif, par votre vétérinaire.

En effet, il n’est pas possible de donner un avis pertinent à distance, sans l’examiner. N’hésitez pas à en parler au professionnel de santé qui la suit, et qui la suivra toute sa vie.

 

Mon chat a une plaie profonde, que faire ?

Le bon réflexe face à une plaie, quelle que soit son origine : nettoyer et désinfecter (et si possible, couper ou tondre les poils).

D’après ce que vous décrivez, il peut s’agir d’un abcès, mais il est impossible d’en être sûr et de vous proposer un traitement sans un examen sérieux, c’est pour cela qu’il est essentiel que vous consultiez votre vétérinaire.

Si nécessaire, il pourra anesthésier votre compagnon pour pouvoir faire des examens et des soins (suture ?) dans les meilleures conditions.

 

Mon chat ne se lave plus aussi fréquemment et j’ai remarqué que des nœuds se formaient notamment au niveau poitrine / abdomen. Cela peut-il créer des soucis de santé ?

Les nœuds dans les poils, lorsqu’ils sont avalés, peuvent être à l’origine de trichobézoards, c’est-à-dire de « boules de poils » qui peuvent provoquer des vomissements, et même parfois des obstructions digestives. Ensuite, ces nœuds viennent à former une véritable « carapace », et la peau ne s’aère plus : des plaies par macération peuvent apparaitre et se surinfecter. Dans le pire des cas, on trouve même des asticots !

Un chat qui se toilette mal est peut-être un chat qui souffre d’arthrose et peine à se « plier ». Cela vaut la peine d’en parler à votre vétérinaire !

Mon chat perd ses poils en grandes quantités

Lorsqu’un chat perd ses poils, c’est parfois parce qu’il se gratte, et dans ce cas il faut s’assurer qu’il bénéficie d’un traitement antiparasitaire efficace. Pour en avoir le cœur net, ou pour toutes les autres hypothèses (stress, trouble hormonal, autre problème dermatologique, etc.), l’idéal est d’en parler à un vétérinaire, qui pourra l’examiner attentivement, discuter avec vous de son environnement, de ses antécédents médicaux et vous proposer un traitement adapté si c’est nécessaire.

 

Mon chat a perdu une moustache

Ce n’est pas grave du tout ! Les chats perdent leurs moustaches, qu’on appelle des vibrisses, tout comme ils perdent leurs poils (et nous, nos cheveux), ou même parfois des morceaux de leurs griffes (comme nous, quand on se casse un bout d’ongle). C’est comme ça que ces « phanères » se renouvellent, c’est normal.

 

Mon chat a un comportement étrange et se gratte

Je pense que la première hypothèse à éliminer est celle de parasites qui le démangent. L’utilisation répétée d’un antiparasitaire efficace est idéale même si on ne voit pas de parasites (car ils savent très bien se cacher, y compris dans la maison). Ensuite il peut y avoir d’autres types de stimulus qui déclenchent un tel comportement, par exemple une douleur ?

C’est quelque chose qu’il pourrait être intéressant d’explorer avec votre vétérinaire, même si c’est peut-être assez peu probable. La dernière hypothèse est éventuellement comportementale, liée au stress par exemple, ou à un manque de divertissement… l’utilisation de sprays ou de diffuseurs apaisants peut peut-être vous aider. Mais si rien n’y fait ou si vous voulez en avoir le cœur net, il faudra en discuter avec votre vétérinaire car lui seul peut l’examiner comme il faut.

 

J’ai peur que mon chat blanc prenne des coups de soleil

Vous avez raison de vous préoccuper du soleil car chez les chats blancs il « brûle », notamment le bout des oreilles, en provoquant parfois des blessures graves (que l’on appelle carcinome épidermoïde, un type de cancer de la peau). Pour protéger votre compagnon, il est important d’utiliser un produit adapté, car le problème avec les chats, c’est qu’ils lèchent tout ce que l’on met sur leur peau…

Parlez-en avec votre vétérinaire ? C’est lui qui sera votre meilleur conseiller.