Questions diverses sur la santé du chat

   Partager

J’ai l’impression que mon chat est fatigué, il perd ses poils

Ces lésions et cette baisse de forme ne peuvent être évaluées que par un vétérinaire, lors d’une consultation. C’est lui le spécialiste de la santé de votre chatte, et il est important qu’il puisse l’examiner attentivement, surtout si elle manifeste des symptômes inquiétants.

Pour ce qui est de la perte des poils sur le bas de son dos, la première question qu’il vous posera est de savoir si votre minette est bien régulièrement traitée contre les puces avec un produit efficace, car ces petites bestioles sont souvent responsables de problèmes de dépilation, même si on ne les voit pas.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec lui pour faire le point, c’est le « médecin de famille » de votre animal.

 

Mon chat a parfois la goutte au nez. Est-ce normal ?

Nous ne pouvons pas du tout donner notre avis sur son état de santé sans un examen complet. Mais si votre chatte a un comportement normal et s’alimente bien, cela ne semble pas très inquiétant.

 

Peut-on sortir se promener avec son chat et comment, en laisse ?

Oui, pourquoi pas ? Mais il peut être stressé par cette nouvelle expérience. C’est pourquoi si vous décidez d’essayer il va falloir procéder très progressivement, avec beaucoup de patience. D’abord, achetez un bon harnais, solide et bien ajusté, car le drame serait que votre compagnon s’affole et s’échappe.

Ensuite, essayez par petites séances de quelques minutes. Vous pouvez stimuler son intérêt en agitant un jouet pour qu’il oublie sa peur… Si vous voyez que cela marche un peu, récompensez-le ! Ensuite, vous répéterez les séances et lui apprendrez progressivement à marcher en laisse. Restez attentif à son bien-être et si ça ne marche pas, n’insistez pas outre mesure. Mais cela vaut la peine d’essayer !

 

Mon chat a ses 3èmes paupières apparentes, qui recouvrent la moitié de ses yeux

La procidence des 3èmes paupières, c’est-à-dire le fait qu’elles sortent de leur « logement » et soient visibles n’est pas forcément grave. C’est un signe que l’on ne peut pas interpréter sans autre élément clinique (l’âge de votre compagnon, est-ce qu’il présente des troubles digestifs ? Est-ce que ses yeux sont rouges, coulent, etc.) car cela se produit dans de nombreuses circonstances, y compris parfois sans raison précise. Si tout va bien, s’il est en forme, mange, boit, joue, et urine/défèque comme d’habitude, il n’y a peut-être rien d’inquiétant. Dans tous les cas, et si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à appeler votre vétérinaire. Il n’y a que lui qui peut, le cas échéant, l’examiner et vous rassurer.

 

Mon chat éternue en ce moment… Il est pourtant vacciné et à jour !

Les éternuements chez le chat peuvent être provoqués par d’autres germes (non ciblés par la vaccination), ainsi que par des corps étrangers et autres. Les éternuements sont assez fréquents chez le chat et peuvent être tout à fait banals ou signe d’un problème sous-jacent, pour en identifier la cause et appliquer des mesures adaptées, une consultation vétérinaire s’impose.

Mon chat a les yeux qui coulent, que me conseillez-vous ?

Les écoulements oculaires ne surviennent jamais par hasard chez le chat : un œil qui coule est souvent un œil irrité. Cette inflammation peut être provoquée par une infection (virale ou bactérienne), une allergie ou encore un traumatisme (coup de griffe, corps étranger dans l’œil, etc.). Même si votre félin ne semble pas spécialement gêné, il est conseillé de le présenter à votre vétérinaire qui pourra effectuer un examen clinique complet et, si nécessaire, vous fournir un traitement adapté.

Mon chat fait des conjonctivites. Le vétérinaire nous a prescrit un cachet et des gouttes à mettre dans ses yeux quatre fois par jour. Nous avons beaucoup de mal à lui administrer son traitement, car mon chat est peureux, ensuite il se cache et fait pipi partout. Que faire pour soigner un chat stressé ? Des solutions (médicamenteuses ou non) existent-elles ?

Il est important de traiter la conjonctivite chez le chat, et vous avez eu le bon réflexe : consulter votre vétérinaire. Il peut être difficile de faire accepter à votre petit félin l’administration des traitements prescrits par ce dernier, notamment si c’est un chat peureux qui se cache. Les sprays ou diffuseurs à base de phéromones/valériane peuvent aider à apaiser le stress chez le chat. Vous pouvez également travailler avec votre chat sur l’acceptation des actes de soin, étape par étape, grâce à des exercices de désensibilisation médicale (medical training) qui lui permettront de collaborer dans les soins médicaux et les soins quotidiens. Nous vous recommandons de reprendre contact avec votre vétérinaire pour avoir son avis sur la situation et lui poser vos questions sur d’éventuels traitements supplémentaires qui seraient indiqués.

Mon chat se gratte malgré le traitement antiparasitaire, il s’en blesse au-dessus de l’œil.

Effectivement, il n’est jamais plaisant de constater que son compagnon est blessé ! La seule solution sérieuse consiste à nettoyer la plaie (attention à ne rien faire couler dans l’œil), et surtout de consulter son vétérinaire traitant pour prendre en charge la cause de ses démangeaisons. Lui seul peut mener un examen médical complet et discuter avec vous des habitudes de vie de votre chat, de son comportement et de tout ce qui peut expliquer les démangeaisons. N’hésitez pas à l’appeler pour lui en parler. Bon courage, et caresses à votre gentil protégé.

Nous venons de prendre un chaton sibérien loof ma compagne et moi, car celle-ci est allergique aux chats, et que cette race est réputée comme étant « la plus hypoallergénique ». Cependant, après 48h et pleins de bisous, ma copine fait des réactions. Et ça continue depuis. J’ai vu sur internet qu’il existe des produits pour réduire le potentiel allergène de notre chaton.

Qu’en pensez-vous ?  Est-ce dangereux ?

Apparemment, on vous a conseillé d’adopter un chat de race Sibérien, car votre amie est allergique. Cela est très étonnant, car ce sont les protéines Fel d 1 et Fel d 4, contenues dans la salive et les sécrétions sébacées des chats (squames, etc.), le plus souvent, qui déclenchent les allergies : ainsi, aucune race n’est réellement « anti-allergique », et il n’est pas surprenant que votre amie présente des symptômes.

Il n’existe malheureusement pas de solution efficace, car il n’est pas possible de « neutraliser » toutes ces sécrétions (salives et autres). Je doute que les produits que vous évoquez soit véritablement efficaces, même s’ils ne sont probablement pas dangereux. L’idée d’un vaccin a aussi été évoquée dans les médias, mais il n’est pas commercialisé et son efficacité est aussi douteuse pour le moment.

La seule solution envisageable, c’est d’en parler avec votre vétérinaire et avec l’allergologue de votre compagne, pour savoir si elle peut envisager de se faire désensibiliser. Bon courage dans votre parcours, et caresses à votre chaton !

Peut-on commencer à vacciner un chat même s’il a déjà 3 ans ?

Bien sûr, même si votre chat n’a jamais été vacciné, il est toujours temps de le protéger ! La vaccination sera toujours bénéfique et peut être mise en place à n’importe quel âge. N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, il saura vous renseigner et choisir le protocole de vaccination le plus adapté à votre chat.

Quels vaccins sont obligatoires pour voyager à l’étranger ?

La vaccination antirabique est obligatoire pour voyager avec un chat ! Votre compagnon doit également être identifié au moyen d’une puce électronique et titulaire d’un passeport européen pour pouvoir circuler. En dehors de la rage, chaque pays présente ses propres « obligations » en ce qui concerne les modalités administratives et les soins à réaliser lors de l’importation d’un chien ou d’un chat sur leur territoire. Il existe des sites internet très complets qui répertorient toutes ces informations par pays mais vous pouvez également les obtenir auprès de l’ambassade de chacun de ces pays.

Mon chat a une mauvaise odeur provenant de ses oreilles

Une odeur particulière ou désagréable provenant des oreilles est souvent le signe d’une otite ! Cette inflammation de l’oreille s’accompagne souvent d’une prolifération de bactéries, de levures (champignons microscopiques) ou d’acariens (gale d’oreille, fréquente chez le chat). Dans cette situation, une consultation chez le vétérinaire est nécessaire. Celui-ci pourra examiner les oreilles de votre compagnon et vous prescrire un traitement si nécessaire.

Mon chat souffre d’une hyperesthésie féline, que puis-je faire ?

L’hyperesthésie féline est un syndrome, c’est-à-dire un ensemble de symptômes pouvant être liés à différentes causes : démangeaisons cutanées (provoquées par des puces, des allergies…), douleurs chroniques, troubles nerveux ou musculaires… Une exploration médicale est souvent nécessaire ! Seul un vétérinaire pourra examiner votre animal et vous proposer la prise en charge la plus adaptée.