Mon chat a du mal à respirer et sa bouche est bleue, sa respiration siffle

Ce que vous décrivez semble en effet très grave. Il est impératif de contacter un vétérinaire de toute urgence.

Ne vous déplacez pas sans appeler auparavant et vérifier qu’il peut vous recevoir. Lorsque vous prendrez la route, évitez autant que possible de stresser votre compagnon.

Cette situation peut également justifier de faire appel à un vétérinaire qui se déplacera chez vous directement.

 

Ma chatte à une petite plaie sur la lèvre. Si jamais vous avez une idée de ce que ça peut-être.

Vous avez bien raison de vous préoccuper de cette petite lésion, même si cela n’a pas l’air trop méchant. Des plaies de ce type peuvent avoir une origine traumatique mais aussi allergique, ou même éventuellement tumorale (vraiment rare, heureusement). Sans rien connaître de votre chatte, et surtout, sans l’avoir examinée, il n’est malheureusement pas possible de trancher parmi ces hypothèses. La durée d’évolution de la plaie est aussi une information essentielle.

Même si ce n’est sans doute pas très urgent, c’est bien avec votre vétérinaire traitant qu’il faudra en discuter. Il évoquera avec vous des hypothèses et pourra par exemple prélever quelques cellules à regarder au microscope pour avoir une idée de l’origine de la lésion, surtout si elle ne cicatrise pas au bout de quelques jours. N’hésitez pas à l’appeler.

 

Mon chat va devoir subir l’ablation de son conduit auditif car il a un gros polype qui lui cause des otites purulentes. J’ai peur des complications opératoires

L’abaissement du conduit auditif est une technique chirurgicale classique, chez le chien comme chez le chat, dans les cas où l’otite ne peut pas être traitée médicalement, ce qui est votre cas. C’est une intervention qui est bien maitrisée, mais comme dans toutes les interventions chirurgicales, il peut y avoir des complications.

Elles ne sont pas fréquentes : la paralysie du nerf facial, qui est la complication la plus fréquente de cette intervention, se produit dans 5 à 10 % des cas (cela varie selon les chirurgiens). Le nerf facial contourne le conduit auditif, il est donc très près du site où le chirurgien opère. Il commande notamment la fermeture de la paupière, et le tonus des babines.

S’il est touché, l’administration de gouttes oculaires peut être nécessaire afin d’éviter le desséchement de l’œil jusqu’à ce que la paralysie ait disparu et que la paupière refonctionne correctement. Dans la plupart des cas, la paralysie n’est que temporaire et disparait dans les 2 semaines.

Si vous êtes inquiet, n’hésitez pas à rappeler votre vétérinaire et à en discuter avec lui autant que vous le souhaitez, c’est tout à fait normal et c’est la meilleure solution.